Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

FC Nantes : des Canaris surclassés chutent très logiquement du Rocher

-
Par , France Bleu Loire Océan

Privé de six joueurs, le FC Nantes a été méconnaissable, ce dimanche après-midi, au stade Louis II. Les Canaris ont été surclassés par ce Monaco là et s'inclinent logiquement (2-1). La superbe égalisation de Ludovic Blas n'aura pas suffi à empêcher un septième revers d'affilée en Principauté.

Les Canaris, à l'image de Dennis Appiah, ont été surclassés par l'AS Monaco, ce dimanche après-midi, au stade Louis II.
Les Canaris, à l'image de Dennis Appiah, ont été surclassés par l'AS Monaco, ce dimanche après-midi, au stade Louis II. © Maxppp - Cyril Dodergny

"On veut les titiller", n'avait pas hésité à lancer Abdoulaye Touré, à deux jours du déplacement à Monaco. Malheureusement, les paroles sont restées veines, ce dimanche après-midi, à Monaco. A certains moments du match, c'était à se demander si les ambitions nantaises ne s'étaient pas perdues dans les travées désertées du stade Louis II. Amputé d'une partie de son effectif (2 suspendus et 4 blessés), le FC Nantes s'est très logiquement incliné (2-1), malgré un superbe but acrobatique de Ludovic Blas. 

"C'est dramatique pour le foot"

Auteurs d'une entame de match très compliquée qui s'est illustrée par l'ouverture du score monégasque du jeune Sofiane Diop (1-0, 5è), les Jaune et Vert n'ont pratiquement jamais rivalisé avec les joueurs de Niko Kovac. "Il y a beaucoup de regrets sur ce début de match, déplore l'entraîneur des Canaris, Christian Gourcuff. Les dix premières minutes ont été catastrophiques. Nous étions passifs, peut-être était-ce dû à la chaleur, je ne sais pas. Et ce but nous en grosses difficultés".

Moins convaincant que face à Nîmes, le FC Nantes n'a pas non plus été aidé par l’arbitrage. Randal Kolo Muani aurait pu inscrire son premier but en Ligue 1 peu avant la demi-heure de jeu. Il l'a d'ailleurs inscrit, mais il a été refusé après intervention de la VAR pour un hors-jeu de quelques millimètres. "C’est incroyable, peste le technicien breton. Vous mettez trois minutes à décider rien du tout. C’est dramatique pour le foot [...] On ne va pas tout ramener à ça mais ça ne nous a pas aidés.

Les Canaris n'y arrivent décidément pas à Monaco

Abdoulaye Touré et Moses Simon ont eux aussi tenté leur chance, sans grande réussite, en première période. Au retour des vestiaires, Ludovic Blas a eu le mérite d'entretenir les espoirs nantais d'une superbe reprise acrobatique sur laquelle le portier monégasque, Radoslaw Majecki, est resté bouche bée (1-1 à la 64è). Mais ce fut de (très) courte durée, l'entrant Willem Geubbels remettant les visiteurs à distance (2-1 à la 68è). 

Le FC Nantes n'a remporté qu'un seul de ses 14 derniers matchs en Ligue 1 au stade Louis II.

Inoffensifs jusqu'au terme d'une rencontre qui s'est terminée sur un faux rythme, l'octuple champion de France tombe pour la septième fois d'affilée à Monaco. "On doit mettre de l’intensité et ne pas se faire prendre ainsi, analyse le gardien des Canaris, Alban Lafont. Il faut corriger pour avoir de l’ambition cette saison". Et le plus vite sera le mieux car le calendrier qui attend les Jaune et Vert s'annonce corsé avec la réception de Saint-Etienne qui précède deux déplacements ô combien périlleux à Lille et Nice.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess