Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

FC Nantes : Maxime Dupé peut-il devenir le gardien numéro un du club la saison prochaine ?

-
Par , France Bleu Loire Océan

Auteur de deux bonnes prestations contre Dijon et Nice, Maxime Dupé progresse. Maladroit il y a encore quelques semaines, il est devenu décisif, à l’image de ce penalty arrêté à la dernière seconde du match face à l'OGC Nice (1-1), ce samedi, à l’Allianz Riviera.

Le gardien remplaçant du FC Nantes, Maxime Dupé, a déjà joué 10 matchs, cette saison en Ligue 1.
Le gardien remplaçant du FC Nantes, Maxime Dupé, a déjà joué 10 matchs, cette saison en Ligue 1. © Maxppp - Marc Ollivier

Nantes, France

C’est désormais une habitude en zone mixte, à l’issue des rencontres disputées par les Canaris. Alors qu’il sortait régulièrement sans s’arrêter, Maxime Dupé se prête depuis quelques semaines au jeu du "question – réponse" avec les journalistes. Et avec le sourire. Il faut dire que les performances du portier nantais vont crescendo. Et alors que Ciprian Tătăruşanu quittera la Loire-Atlantique, cet été, Maxime Dupé montre qu’il peut-être plus qu’une simple doublure.

Efficace, plus serein et surtout décisif

Face aux Aiglons, ce samedi soir, Maxime Dupé a vécu une soirée très calme. A l’exception d’une sortie aérienne bien négociée, le portier désormais numéro 1, du moins jusqu’à la fin de la saison, n’a pas eu beaucoup d’interventions à réaliser. Jusqu’à la 95è minute, où il se détend de tout son long pour arrêter le penalty de Youssef Atal et empêcher les siens de repartir bredouilles de leur séjour azuréen. Avant ça, il avait encaissé le but de l’égalisation. Mais sur le coup, il n’était pas coupable, trahi par la passivité de sa défense.   

"Je suis décisif donc je suis satisfait, lançait-il à trois journalistes après le match nul (1-1) face au Gym. La confiance pour un gardien, c’est important." Tous les voyants sont au vert pour le champion du monde tricolore U20 en 2013.  Auteur de son premier clean-sheet de la saison face à Dijon, la semaine dernière, Maxime Dupé a confirmé, ce samedi, sa bonne forme du moment.  

Ça fait deux matchs que je suis décisif. J’espère que ce sera encore le cas contre Montpellier et face à Strasbourg", explique le gardien du FC Nantes, Maxime Dupé.

Sauf pépin physique, le joueur de 26 ans devrait être titularisé pour les deux dernières rencontres de la saison, ce qui porterait alors son total de rencontres disputées à 16, son deuxième plus haut total en carrière. "Je travaille tous les jours à l’entrainement pour jouer le weekend, confie-t-il. J’ai la chance d’avoir la confiance du coach, du staff et de mes coéquipiers. Je prends ce qu’il y a à prendre."

Un poste de numéro 1 à Nantes ou un départ ?

Interrogé en conférence de presse, le 26 avril, sur son venir, Maxime Dupé n’a pas botté en touche. Celui qui porte le numéro 1 dans son dos (un signe ?) veut jouer plus régulièrement. "Honnêtement, je ne me sens pas prêt à enchaîner une nouvelle saison en tant que numéro 2", avait-il confié. Quitte à partir dans un autre club, en Ligue 2 voire en National ? "Ce que je veux, c’est jouer.

Au club depuis 2008, Maxime Dupé a fait le choix poursuivre sa progression à la Jonelière contrairement à d’autres gardiens de la même génération qui n’ont pas hésité à quitter leur club en prêt pour aller gratter du temps de jeu. Ce fut notamment le cas d’Alphonse Areola au PSG. Plus récemment, Paul Bernardoni, 22 ans, a fait le choix d'aller à Nîmes car le poste était barré dans son club des Girondins de Bordeaux. 

A 26 ans, le natif de Pleucadeuc, dans le Morbihan, se retrouve à une période charnière de sa carrière. Partir pour jouer plus, ou demeurer une éternelle doublure. A Nantes, Maxime Dupé a quasiment toujours été numéro 2 derrière l’international roumain et Rémy Riou. Sauf qu’en quelques semaines tout a changé dans la Maison Jaune. Tătăruşanu va s’en aller et les prestations de Maxime Dupé sont en constante progression. Au point de convaincre Vahid Halilhodžić ou son successeur de le propulser (enfin) numéro 1 dans la hiérarchie des gardiens ?