Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

FC Nantes : il y a cinq ans, Vincent Bessat, croquait Lyon en Coupe de France

-
Par , France Bleu Loire Océan

"C'est sans doute une des meilleures soirées de ma carrière", avoue Vincent Bessat. Auteur d'un triplé en seizièmes de finale de la Coupe de France, l'ancien milieu nantais avait éliminé Lyon à lui tout seul. Cinq ans après, il n'a rien oublié de cette soirée au scénario fou.

Le 20 janvier 2015, l'ancien milieu de terrain nantais Vincent Bessat éliminait l'Olympique Lyonnais à lui tout seul de la Coupe de France, grâce à un triplé en 70 minutes.
Le 20 janvier 2015, l'ancien milieu de terrain nantais Vincent Bessat éliminait l'Olympique Lyonnais à lui tout seul de la Coupe de France, grâce à un triplé en 70 minutes. © AFP - Georges Gobet

Pratiquement cinq ans jour pour jours après ce mémorable seizième de finale de la Coupe de France remporté par le FC Nantes au bout du suspense (3-2) dans une Beaujoire en fusion, Vincent Bessat n'a rien oublié de cette soirée. Ni les chants du public qui scandait en cœur son nom de famille après que le speaker du stade a crié son prénom, ni ses trois buts, ni même l'après-match. Le milieu de terrain aujourd'hui sous contrat avec le club chypriote de l'Apollon Limassol jusqu'en 2021 confie "que s'il y a un match à retirer de [s]a carrière, c'est sans doute  celui-là". 

"Je pense que Nantes peut passer"

Ce soir du 20 janvier 2015, Vincent Bessat a certainement rendu la meilleure copie de sa carrière. Incontestablement celui au cours duquel il a été le plus prolifique. En l'espace de 70 minutes, l'ex joueur du FC Metz et du Stade Malherbe de Caen, a fait chavirer toute la Beaujoire grâce à trois buts d'attaquant. "Sur le troisième but, on voit clairement que je suis en pleine confiance, rembobine Vincent Bessat. Même si je réussis ce genre de gestes à l'entraînement, mettre trois buts dans un même match, c'est extraordinaire !"

C'est sans doute, avec la montée en Ligue 1, un des meilleurs souvenirs de ma carrière, une des meilleures soirées aussi. 

Le milieu de terrain du FC Nantes entre 2011 et 2015, Vincent Bessat, face à Lyon en Coupe de France, le 20 janvier 2015. - AFP
Le milieu de terrain du FC Nantes entre 2011 et 2015, Vincent Bessat, face à Lyon en Coupe de France, le 20 janvier 2015. © AFP - Georges Gobet

De cette qualification en huitièmes de finale de la Coupe de France, le milieu de terrain, sous contrat jusqu'en 2021 avec le troisième du championnat chypriote, garde des souvenirs intacts. "Quand je revois les images, c'est énorme, confie le joueur de 34 ans. En plus, on était dans un groupe où il y avait une cohésion incroyable. Je suis avec Serge Gakpé - sous contrat avec le FC Nantes entre 2011 et 2015 - en ce moment et j'ai souvent des nouvelles des joueurs qui étaient avec moi à Nantes à cette époque. On se remémore les souvenirs des moments passés dans ce vestiaire et on n'arrive pas à retrouver ces choses-là dans les autres clubs." Mais le joueur aux 171 matchs de Ligue 1 pour 4 buts n'a pas non plus oublié de soigneusement conserver le maillot et le ballon de la rencontre.

C'est aussi grâce au public qu'on a vécu des moments inoubliables à Nantes. 

Proche de Dennis Appiah, Vincent Bessat continue de regarder les matchs des Jaunes et Verts dès qu'il le peut. "Même si Lyon a de bons joueurs, je pense que Nantes peut passer", ce samedi soir en Coupe de France, pronostique l'ancien numéro huit. Et il pourra compter sur son public assure le milieu qui compte finir sa carrière à Chypre. "C'est aussi grâce à lui qu'on a vécu des moments inoubliables, raconte-t-il. Je le dis et je le répète, pour moi, Nantes a un des meilleurs publics de France, si ce n'est le meilleur. Avec nous, il était super indulgent, il suffisait juste de mouiller le maillot pour ce club et il nous le rendait." 

  • FC Nantes - Olympique Lyonnais : un match à vivre en direct et en intégralité sur France Bleu Loire Océan, ce samedi, dès 20 heures avec Florian Cazzola, Christophe Artous et l'ancien arbitre de Ligue 1, Sébastien Denis.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu