Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

FC Nantes : "Je vais donner mon maillot à ma maman." Entretien avec Bridge Ndilu après son premier match

-
Par , France Bleu Loire Océan

Entré à la 77è minute de jeu pour remplacer Samuel Moutoussamy, l'attaquant des Canaris, Bridge Ndilu, a effectué ses premières minutes en compétition officielle avec l'équipe professionnelle, ce samedi contre l'Aviron Bayonnais, en Coupe de France. Entretien avec le joueur arrivé cet été de Laval.

L'attaquant du FC Nantes, Bridge Ndilu (au centre), félicite son coéquipier, Mehdi Abeid, après son but contre l'Aviron Bayonnais, ce samedi.
L'attaquant du FC Nantes, Bridge Ndilu (au centre), félicite son coéquipier, Mehdi Abeid, après son but contre l'Aviron Bayonnais, ce samedi. © AFP - Gaizka Iroz

On jouait la 77è minute de ce seizième de finale de la Coupe de France entre le FC Nantes et l'Aviron Bayonnais, quand le numéro 16 a enlevé son chasuble. Pendant quelques secondes, Bridge Ndilu a attentivement écouté les dernières consignes données par son coach, debout dans sa zone technique.L'attaquant arrivé cet été du Stade Lavallois a ensuite attendu que Samuel Moutoussamy, écope d'un carton jaune, pour (gros) gain de temps lors de sa sortie du terrain, pour enfin faire ses premiers pas en compétition officielle avec les Jaunes et Verts. 

Un quart d'heure de jeu plus tard, le joueur né en 1999 avait le sourire aux lèvres. Le Français qui est arrivé le 1er juillet à la Jonelière et déjà auteur de quatre buts avec l'équipe réserve pourrait être convoqué de nouveau dans le groupe professionnel très prochainement compte tenu de la blessure de Kalifa Coulibaly, probablement victime d'une élongation, d'après son entraineur Christian Gourcuff. 

L'attaquant du FC Nantes, Bridge Ndilu, avait effectué la deuxième mi-temps du match amical de pré-saison contre le Sporting Gijon, à La Baule.
L'attaquant du FC Nantes, Bridge Ndilu, avait effectué la deuxième mi-temps du match amical de pré-saison contre le Sporting Gijon, à La Baule. © Maxppp - Jérôme Fouquet

"C'est le moment de montrer de quoi je suis capable" 

Que ressentez-vous après ce premier match disputé en compétition officielle avec l'équipe première ?

C'est un plaisir de faire son premier groupe et de rentrer en professionnel. Je suis très content et en plus il y a la victoire au bout, tout est parfait. Quand le coach a dévoilé le groupe jeudi, j'étais très content d'y figurer. Ma famille l'était également. Ça fait du bien, je vais continuer à bosser pour faire le plus de groupes possibles et marquer des buts pour l'équipe.

Le coach Christian Gourcuff m'a dit que j'étais très adroit devant le but, il faut juste que je travaille sur le collectif.

Quels sont vos objectifs à présent ? 

Ils sont simples, je veux faire des groupes en Ligue 1, jouer et marquer des buts en championnat. Mais je sais qu'il y a de très grosses différences entre la Ligue 1 et le National (championnat dans lequel il a évolué pendant deux saisons avec le Stade Lavallois, ndlr). En Ligue 1, il y a beaucoup plus de rythme et ça se voit. 

Qu'est-ce que vous pouvez apporter à cette équipe nantaise ? 

Le coach Christian Gourcuff m'a dit que j'étais très adroit devant le but, il faut juste que je travaille sur le collectif maintenant. Je prends de ses conseils et offensivement je peux marquer des buts, je peux apporter en un contre un, les prises de vitesse, ...

Qu'allez vous faire de ce premier maillot porté avec l'équipe professionnelle du FC Nantes ?

(Sourire). Je pense que je vais le donner à ma maman. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu