Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

FC Nantes : Joris Kayembe, le joueur que l'on n'attendait plus

-
Par , France Bleu Loire Océan

On l'avait presque oublié. Joris Kayembe n'est plus apparu en Ligue 1 avec le FC Nantes depuis plus d'un an et demi. Le milieu de terrain a depuis enchaîné les gros pépins physiques. Jusqu'à ce début de saison où il vient d’enchaîner pour la première fois depuis bien longtemps deux rencontres.

Joris Kayembe (à gauche) a été transféré au FC Nantes à l'été 2017.
Joris Kayembe (à gauche) a été transféré au FC Nantes à l'été 2017. © Maxppp - Franck Dubray

Nantes, France

Il était l'un des grands espoirs de la sélection belge. Joris Kayembe, 25 ans depuis le mois d’août, n'est plus apparu sur une pelouse de Ligue 1 depuis le 4 mars 2018 contre l'Olympique de Marseille (1-1). Depuis, l'ancien joueur du FC Porto a joué de malchance. Victime de deux ruptures des ligaments croisés - trois depuis le début de sa carrière - le milieu polyvalent a plus souvent foulé le sol de l'infirmerie du FC Nantes que les terrains de la Jonelière. Jusqu'à ces dernières semaines. Remis de ses blessures et bien décidé à reprendre le fil d'une carrière jusque là chaotique, l'ancien international espoir vient d’enchaîner deux rencontres. Dont une avec l'équipe première, lors du match amical perdu (1-0) contre Caen, le 5 septembre dernier. 

"Je suis de retour"

Lorsque les quelque 200 supporters présents au stade Marcel Saupin, le 30 août dernier, ont vu le nom de Joris Kayembe parmi les titulaires, certains ont pu être surpris. Et pourtant, le milieu qui peut jouer à gauche comme à droite a disputé 74 minutes avant de céder sa place à Abdoulaye Dabo. La raison ? "Le staff professionnel souhaitait qu'il retrouve la compétition, explique Pierre Aristouy, l’entraîneur de la réserve du FC Nantes. Je l'ai trouvé plutôt bien et à l'aise [...] On a réussi à le remettre à un niveau athlétique intéressant. C'est un bon joueur de football, on le sait, sinon il n'aurait pas fait tout ce qu'il a fait jusqu'à présent. C'était une première intéressante."

Les courses étaient intéressantes, les prises de balle aussi même si le Belge aurait parfois pu lâcher le ballon un peu plus rapidement. Mais l'important était ailleurs, ce vendredi là. Joris Kayembe a joué un match officiel et son corps a tenu bon. "Ça fait du bien de jouer après autant de temps, confie le principal intéressé. J'ai eu de bonnes sensations. J'ai retrouvé le terrain, les supporters. Les gens sont aussi heureux de me retrouver, je pense. Ils m'ont envoyé pas mal de messages. Je suis bien physiquement, maintenant j'attendrai ma chance pour pouvoir jouer mais je suis de retour."

Revenu à l'entrainement avec le groupe professionnel depuis une dizaine de jours, le milieu de 25 ans a même eu l'opportunité de se montrer auprès de Christian Gourcuff. Le technicien breton a profité de la trêve internationale et de la rencontre amicale perdue face à Caen pour observer sa dernière "recrue". Il a disputé une trentaine de minutes au stade Michel d'Ornano et espère désormais pouvoir goûter à nouveau au plaisir d'évoluer en Ligue 1. Mais il sait aussi que la concurrence existe. A commencer par celle de Moses Simon, buteur et passeur pour ses deux premiers matchs avec le FC Nantes. 

Choix de la station

France Bleu