Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

FC Nantes : Kader Bamba, dynamiteur de défense

-
Par , France Bleu Loire Océan

S’il était à la recherche de son match référence depuis ses débuts avec les Canaris, Kader Bamba l’a trouvé. Rigoureux en défense, le milieu de terrain nantais a surtout été dans tous les bons coups de son équipe, ce samedi à Marseille. Une prestation XXL couronnée d’un but et d’une passe décisive.

Le milieu de terrain du FC Nantes, Kader Bamba, a été impliqué sur les trois buts de son équipe, ce samedi après-midi à Marseille.
Le milieu de terrain du FC Nantes, Kader Bamba, a été impliqué sur les trois buts de son équipe, ce samedi après-midi à Marseille. © AFP - Gérard Julien

Au moment de quitter le vestiaire nantais, peu après 20h30, Kader Bamba affichait un large sourire. "On peut faire l’interview ensemble", rigolait le numéro 32 des Jaunes et Verts sorti en même temps qu’Imran Louza. Pendant de longues minutes, le natif de Sarcelles s’est prêté au jeu des questions – réponses avec la poignée de suiveurs du FC Nantes postée à quelques mètres d’une nuée de journalistes marseillais qui patientaient dans l’espoir de voir un Olympien s’arrêter. Et il a beaucoup été question de son but, "sorti de nulle part" dixit son coéquipier Dennis Appiah, son premier en championnat qui a permis aux Canaris de créer la sensation du weekend en Ligue 1. Et de sa prestation XXL à ranger parmi les meilleures depuis son arrivée dans l’équipe professionnelle. 

1.268 minutes après, la délivrance

Dans leur couloir, Jordan Amavi et Bouna Sarr ont eu le plus grand mal du monde à contenir les accélérations et les dribles du feux-follet nantais. "Il a fait un match extraordinaire", n’a pas hésité à dire l’entraîneur marseillais, André Villas-Boas, au coup de sifflet final. Rigoureux dans son replacement défensif, l’ancien pensionnaire du centre de formation du Toulouse FC a su gérer ses efforts pendant la totalité de la rencontre pour se montrer lucide et dangereux lorsqu’il était trouvé balle au pied, souvent collé à la ligne de touche. 

Ça faisait longtemps que j’attendais ce premier but, depuis le début de saison. Ça n’a pas été évident car je me procurais des occasions à chaque match et là, c’est la bonne.

Il s’est régalé à s’engouffrer dans les brèches béantes laissées sur les côtés. Et il n’a pas beaucoup vendangé. Anthony Limbombe peut en témoigner. Le milieu offensif des Jaunes et Verts n'a même pas eu besoin de sauter pour reprendre de la tête le centre délivré par l'ancien Sedanais. "C'est un match où j'ai pris beaucoup de plaisir", a confié Kader Bamba dans les couloirs du Vélodrome. Les amoureux du FC Nantes et du beau football en général ont du également en prendre au moment du premier but en professionnel du joueur de 25 ans. Une frappe aussi soudaine que dévastatrice à l'entrée de la surface de réparation qui a trouvé les filets d'un Steve Mandanda stoïque après avoir heurté le poteau gauche du portier olympien. 

"Ça faisait longtemps que j’attendais ce premier but, depuis le début de saison, a avoué après la rencontre celui qui est arrivé sur les bords de l'Erdre il y a deux ans. Ça n’a pas été évident car je me procurais des occasions à chaque match et là, c’est la bonne." Après 1.268 minutes et une vingtaine de tirs tentés, Kader Bamba a trouvé la faille. Et ça ravit son ancien partenaire en réserve. "Il le mérite, lâche du tac au tac Imran Louza. Il fait une belle saison. Maintenant, c'est à lui de continuer et de garder la tête sur les épaules. Il a un énorme talent. On lui demandait juste cette petite chose qui fait la différence, à savoir être décisif. Et il l'a été."

Le milieu de terrain Kader Bamba célèbre l'ouverture du score nantaise aux côtés de Charles Traoré, Anthony Limbombe et Moses Simon - AFP
Le milieu de terrain Kader Bamba célèbre l'ouverture du score nantaise aux côtés de Charles Traoré, Anthony Limbombe et Moses Simon © AFP - Gérard Julien

Le coup de fil de Christian Gourcuff avant le match

Auteur d'un match très moyen, une semaine auparavant, face à Metz (0-0), le milieu de terrain s'est montré revanchard au Vélodrome. Et c'est en partie grâce à son entraineur, Christian Gourcuff, qui a su trouver les bons mots pour le faire réagir quand il l'a appelé à 48 heures du déplacement dans les Bouches-du-Rhône. "Je n'étais pas content de son match et surtout de son approche du match, confirme le technicien breton. Mais Kader est un bon gars, il est capable de faire son auto critique, je pense qu'il l'a faite." "Il a insisté sur la nécessité de me concentrer car je suis toujours relâché, à l’entraînement comme en match", ajoute le principal intéressé. 

Il courrait après ce but. Il a eu le déclic et ça va lui faire du bien. J’espère qu’il en marquera d’autres.

La discussion a porté ses fruits. Concerné et appliqué jusqu'à la fin de la rencontre, l'ancien pensionnaire du Cosmo Taverny (11è division) est apparu régulier sur l'ensemble d'un match pour une des premières fois de la saison. Comme si ce but l'avait libéré d'un poids. "Il courrait après, a confirmé l'arrière droit des Canaris, Dennis Appiah, avant de regagner le bus nantais. Il a eu le déclic et ça va lui faire du bien. J’espère qu’il en marquera d’autres." Plus que convaincant face à Marseille, Kader Bamba doit maintenant confirmer qu'il est un titulaire indiscutable. Tout comme Imran Louza a réussi à le faire avant lui. Et pour y parvenir, il devra encore se montrer décisif. Et pourquoi pas dès dimanche après-midi face à Lille, une équipe que les Jaunes et Verts n'ont plus battu depuis quasiment cinq ans. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu