Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

FC Nantes : la jauge réduite à 1.000 personnes à la Beaujoire

-
Par , France Bleu Loire Océan

La préfecture de Loire-Atlantique a décidé ce lundi de réduire la jauge du stade de la Beaujoire de 5.000 à 1.000 spectateurs. Une mesure qui prend effet à partir de ce mardi 13 octobre à 8 heures.

La rencontre entre Nantes et Brest, ce dimanche à 15 heures, est concernée.
La rencontre entre Nantes et Brest, ce dimanche à 15 heures, est concernée. © Radio France - Antoine Denéchère

C'est un signe d'une évolution défavorable de l'épidémie de Covid-19. La préfecture de Loire-Atlantique, sur proposition de l'Agence Régionale de Santé, a pris la décision de réduire la jauge du stade de la Beaujoire. Elle passe de 5.000 à 1.000 spectateurs dès ce mardi 13 octobre à 8 heures. Le match de Ligue 1 entre Nantes et Brest, ce dimanche à 15 heures, est donc concerné par cette nouvelle mesure.

"Le FC Nantes informera ses supporters et ses partenaires des mesures prises, notamment en ce qui concerne la billetterie. Pour l'heure, cette dernière est stoppée, écrit le FC Nantes dans un communiqué. Toutes les personnes ayant acheté un billet depuis l'ouverture des ventes seront prévenues très prochainement des différentes modalités les concernant."

Le HBC Nantes aussi touché

Cette mesure concerne aussi le club du HBC Nantes. Les handballeurs nantais reçoivent Tremblay ce dimanche à 17 heures dans la H'Arena.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess