Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

FC Nantes : "Le club n'est pas à vendre", affirme Franck Kita

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Au lendemain de la reprise de l'entrainement et trois jours après l'abandon du processus de vente du FC Nantes, Franck Kita, le directeur général délégué du club s'est exprimé pour la première fois. "Nous n'avions pas de garanties suffisantes, nous avons donc préféré arrêter le processus."

Franck Kita, le directeur général délégué du FC Nantes, s'est exprimé face aux joueurs, ce mercredi, lors du premier entrainement de la saison.
Franck Kita, le directeur général délégué du FC Nantes, s'est exprimé face aux joueurs, ce mercredi, lors du premier entrainement de la saison. © Maxppp - Jérôme Fouquet

Dans une salle de presse bondée et suffocante, Franck Kita, le directeur général délégué du FC Nantes, a livré sa version des faits sur la vente avortée du club, ces derniers jours. "On nous a poussé à faire appel à la DNCG", explique le dirigeant évoquant des pressions extérieures, mais sans en dire plus sur le sujet. Mais, ce jeudi, il affirme que le processus de vente "est définitivement terminé".

"On a aucunement envie de vendre le club"

Questionné pendant près d'une heure, Franck Kita a livré sa chronologie des faits. "Depuis plusieurs mois, on a été approché par une société qui souhaitait racheter le club, explique-t-il. On a régulièrement communiqué sur le fait qu'on était amoureux et très attaché au club. Au fur et à mesure des retours et des négociations, les parties se sont rapprochées. [...] A la fin, on nous a poussé à faire appel à la DNCG mais vu qu'on avait pas de garanties suffisantes, on a préféré arrêter le processus."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le directeur général délégué du club, a dit regretter les fuites dans la presse concernant le feuilleton de la vente du club. Il a ensuite clarifié définitivement la position de la direction. "On a pas envie de mener de plus amples négociations avec ces repreneurs. On a aucunement envie de vendre." 

"Si il y a un projet encore plus sérieux, on sera à l'écoute"

Tous les sujets ont été évoqués, ce jeudi midi. La vente du FC Nantes, l'abandon du projet de nouveau stade, le mercato, les ambitions du club. Franck Kita n'a pas été épargné. Sur le dossier d'une éventuelle vente, il s'est montré ferme. "On a été relancé. Il y a toujours des personnes qui nous ont approchées et il y en aura toujours et aujourd'hui, c'est définitivement terminé.

Le directeur général délégué du club n'a cependant pas fermé la porte à des investisseurs. "On aime ce club, on fait pas tout bien, mais si il y a un projet encore plus sérieux que nous, encore plus stable financièrement, on sera toujours à l'écoute."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Période de transferts oblige, le fils de Waldemar Kita a également expliqué qu'il devrait "y avoir une arrivée, ce weekend [...] mais il n'y aura pas non plus 10 arrivées. On ne va pas recruter 10 joueurs dans un club formateur comme le FC Nantes." Dans le sens des départs, le club pourrait ne pas retenir Abdoulaye Touré, Valentin Rongier ou tout autre joueur en cas d'offre jugée satisfaisante. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess