Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

FC Nantes : des Canaris cohérents mais logiquement croqués par des Dogues supérieurs

-
Par , France Bleu Loire Océan

Malgré le retour d'Imran Louza, les Canaris ont une nouvelle fois chuté à l'extérieur, ce vendredi (2-0) face à un Lille peu emballant mais supérieur au FC Nantes (2-0). Les Jaune qui n'ont remporté qu'un seul de leurs 23 derniers matchs face aux Dogues, n'y arrivent décidément pas dans le Nord.

Une nouvelle fois titulaire face à Lille, ce vendredi soir, le Nantais Moses Simon fait partie des joueurs les plus utilisés par Christian Gourcuff.
Une nouvelle fois titulaire face à Lille, ce vendredi soir, le Nantais Moses Simon fait partie des joueurs les plus utilisés par Christian Gourcuff. © AFP - Denis Charlet

La mine des Nantais au coup de sifflet final était aussi triste que le ciel nordiste, ce vendredi soir. Malgré une prestation cohérente, les coéquipiers d’Imran Louza – de retour dans le onze de départ après avoir purgé ses deux matchs de suspension – n’ont pas réussi à vaincre le signe indien face à Lille (2-0), une équipe contre laquelle ils n’ont remporté qu’un seul de leurs 24 derniers matchs

Des Canaris trop timides en première mi-temps

Mis en difficulté en début de rencontre face à Monaco et Saint-Etienne, Christian Gourcuff avait prévenu ses joueurs pour ne pas revivre le même scénario "agaçant" au stade Pierre Mauroy. Et ça a payé. Si les Dogues ont, logiquement, pris le jeu à leur compte et monopolisé le ballon, ils ne se sont que très rarement montrés dangereux. Car, à l’exception d’une frappe tendue de Burak Yilmaz qui a eu le mérite de chauffer les gants d’Alban Lafont (0-0 à la 9è), Lille a balbutié son football. Et Nantes n’en a pas profité

"Notre première mi-temps a été trop timide, analyse le technicien nantais. Je regrette qu’on n’ait pas pris le ballon comme on l’a fait en seconde mi-temps. Il faut faire plus évidemment pour asseoir une certaine domination dans le jeu, il faut faire mieux." C’est aussi le sentiment de Marcus Coco, de retour sur cette pelouse un an après sa grave blessure. "On a manqué un peu de tranchant dans les trente derniers mètres", avoue l'ancien Guingampais.

"C’est un peu inquiétant"

Finalement, Nantes a cédé sur un but contre-son-camp de son capitaine, Nicolas Pallois, consécutif à un mauvais dégagement de la défense, juste avant la pause (1-0 à la 43è). "Le second but est anecdotique", balaye Christian Gourcuff. Mais il aurait pu ne pas l’être, si les Canaris avaient concrétisé leurs opportunités. "C’est un peu inquiétant car notre match est cohérent", lâche l’ancien Merlu. 

Le FC Nantes n'a gagné qu'un seul de ses sept derniers déplacements, en Ligue 1.

"Il y avait mieux à faire, complète Marcus Coco qui a avoué avoir été "un peu anxieux" quand il est entré sur la pelouse. Juste avant le deuxième but, on a une grosse occasion et avec un peu plus de réussite, on aurait pu revenir au score." Pour le moment, les Jaune et Vert en manquent cruellement. Surtout à l’extérieur. Et c’est peu rassurant avant un nouveau déplacement, samedi prochain, sur la pelouse de l’OGC Nice.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess