Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

FC Nantes : les Canaris dans la zone rouge, pas d'affolement pour Antoine Kombouaré

-
Par , France Bleu Loire Océan

Pour la première fois de la saison, le FC Nantes, 19e, aborde un match de Ligue 1 dans la zone rouge, synonyme de Ligue 2. Avant de recevoir Reims (ce mercredi à 21 heures), Antoine Kombouaré assure ne pas faire attention au classement. "On fera le bilan à la fin", dit le Kanak.

Après trois matchs sur le banc du FC Nantes, Antoine Kombouaré c'est deux matchs nul et une victoire.
Après trois matchs sur le banc du FC Nantes, Antoine Kombouaré c'est deux matchs nul et une victoire. © Maxppp - Franck Dubray

Ce n'est pas un scoop, le FC Nantes joue le maintien. À onze journées de la fin du championnat, les Canaris pointent pour la première fois à la 19e place, un point derrière Nîmes, deux derrière Lorient. "Nos adversaires sont Nîmes et Lorient, déclare Antoine Kombouaré. On va tout faire pour aller chercher la 17e place." 

Finir 17e, Antoine Kombouaré ne pense qu'à ça. Alors être avant-dernier, maintenant, cela a peu d'importance pour l'entraîneur des Jaune et Vert. "On fait abstraction du classement, très clairement", raconte le Kanak, avant de poursuivre. "À la fin de la saison, on fera le bilan et je peux vous dire qu’on va tout faire pour être au-dessus. Ils (Nîmes, Lorient) nous sont supérieurs aujourd’hui, je dis bien aujourd’hui !", insiste Antoine Kombouaré.

"Il reste onze finales"

Alors pour retrouver le chemin du succès, le FC Nantes doit apprendre de ses erreurs. Antoine Kombouaré le sait. Contre Marseille (1-1), mais aussi à Nîmes (1-1), les Canaris ont mené avant de voir leur adversaire revenir. "C'est un problème mental et physique, tente d'expliquer Antoine Kombouaré. Il faut être capable de faire plus, mais pour le moment on n’y arrive pas. La difficulté qu’on a, c’est de s’arrêter de jouer parce que l’adversaire revient au score et on est en difficulté. On doit travailler pour être capable d’être costaud sur la durée." 

Il reste onze matchs,"onze finales", dixit Antoine Kombouaré. Trente-trois points, il en faudra au minimum quinze aux Canaris pour continuer à jouer en Ligue 1 la saison prochaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess