Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements en vigilance rouge, 53 en orange

FC Nantes : les Canaris laissent filer le derby de l'Atlantique au bout de l'ennui

-
Par , France Bleu Loire Océan

Dans un stade pratiquement plein et qui a rendu, à nouveau, un vibrant hommage à Emiliano Sala, le FC Nantes a failli face à Bordeaux. Réduits à dix après l'expulsion d'Andréi Girotto, les Canaris n'ont jamais réussi à emballer ce derby de l'Atlantique et reculent à la sixième place de la Ligue 1.

Le milieu de terrain du FC Nantes, Moses Simon, a été très discret, ce dimanche après-midi à la Beaujoire.
Le milieu de terrain du FC Nantes, Moses Simon, a été très discret, ce dimanche après-midi à la Beaujoire. © AFP - Sébastien Salom-Gomis

"C'est un de nos pires matchs", a lâché, frustré, le milieu de terrain du FC Nantes, Imran Louza, quelques minutes après le coup de sifflet final. Dans un match fermé et peu agréable à regerder, les Canaris n'ont pas cadré la moindre frappe, une première depuis le 16 avril 2017. Pire, réduits à dix peu avant l'heure de jeu après l'exclusion - discutable - d'Andréi Girotto, les protégés de Christian Gourcuff ont craqué dans le money-time et enchaînent une quatrième défaite de rang à domicile. 

Les supporters de la Brigade Loire ont confectionné un superbe tifo pour rendre hommage aux anciennes gloires du FC Nantes.
Les supporters de la Brigade Loire ont confectionné un superbe tifo pour rendre hommage aux anciennes gloires du FC Nantes. © Radio France - Florian Cazzola

Un hommage magnifique à Emiliano Sala

Le spectacle était en tribune. A l'entrée des deux équipes, deux tifos géants ont été déployés à la Beaujoire. Le premier avec le visage de l'attaquant italo-argentin. Le second représentant les anciennes gloires du club, Philippe Daguillon, Seth Adonkor, Henri Michel, Jean Vincent, Philippe Gondet, José Arribas et, évidemment, Emiliano Sala. 

Pendant que les quelque 30.000 personnes chantaient sans interruption, Canaris et Bordelais s'observaient. Une demi-heure durant, les deux équipes se sont livrés à un combat au milieu de terrain avant que les Jaunes et Verts appuient sur l'accélérateur dans le dernier quart d'heure de la première période. 

Trop peu pour percer le verrou bordelais qui restait sur 22 cleen-sheets en 33 derbys de l'Atlantique. Il aura finalement fallu attendre une décision arbitrale contestable et l'expulsion d'Andréi Girotto (0-0 à la 54è) pour que ce 82è derby de l'Atlantique en championnat bascule. En supériorité numérique, les hommes de Paulo Sousa ont progressivement monopolisé le ballon. 

Et à force d'insister, ils ont puni les Canaris sur leur seule situation dangereuse grâce à Jimmy Briand qui s'est défait du marquage de Thomas Basila pour tromper à bout portant un Alban Lafont impuissant (0-1 à la 86è). "Ce but est pour moi", concède le jeune défenseur déjà passé à côté de son match face à Lyon, en Coupe de France. La défaite, elle, est collective et fait reculer les Jaunes et Verts à la sixième place de la Ligue 1, à cinq jours du derby face à Rennes. Assurément un tournant dans la saison du FC Nantes. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess