Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

FC Nantes : les Canaris reviennent de nulle part et arrachent un point mérité face aux Verts

-
Par , France Bleu Loire Océan

Mené 2-0 par Saint-Etienne après un début de match très délicat, le FC Nantes a fait preuve d'un état d'esprit incroyable pour revenir dans ce derby de la Loire (2-2). Moses Simon et Renaud Emond, buteur quelques secondes après son entrée, ont permis aux Canaris d'arracher un point mérité.

Le jeune attaquant du FC Nantes, Randal Kolo Muani, a encore livré une belle prestation, face à Saint-Etienne, ce dimanche à la Beaujoire.
Le jeune attaquant du FC Nantes, Randal Kolo Muani, a encore livré une belle prestation, face à Saint-Etienne, ce dimanche à la Beaujoire. © AFP - Loïc Venance

Dans une Beaujoire toujours aussi peu remplie, ce dimanche après-midi, la faute au contexte sanitaire, les Canaris cherchaient à se rassurer après une contre-performance à Monaco, une semaine plus tôt. Et la tâche s’annonçait corsée face à un Saint-Etienne qui voulait marquer les esprits et signer un quatrième succès de rang, ce qui aurait une première depuis avril 2016. 

Le leader du championnat, avant ce weekend, a surfé sur son début de saison et a rapidement mené au score avant d’enfoncer le clou en milieu de seconde période. Mais les Canaris n’ont rien lâché et sont revenus au forceps pour arracher un point, amplement mérité, avant deux déplacements périlleux. 

Encore un but encaissé en début de match

Les premières gouttes de sueur n’avaient pas eu le temps de couler sur le front des acteurs que les Canaris devaient déjà courir après le score suite à une belle combinaison entre Yvan Neyou et Adil Aouchiche (0-1 à la 2è). "C’est le gros regret ce premier but, lâche Christian Gourcuff. Cette passivité est un peu énervante." Ca a toutefois eu le mérite de réveiller les Jaune et Vert. Face à des Stéphanois qui enchaînaient leur troisième match en huit jours, les coéquipiers de Mehdi Abeid – intéressant au milieu de terrain – ont rapidement pris le jeu à leur compte. 

A une poignée de secondes de la pause, ils pensaient même égaliser grâce à une tête parfaite de Randal Kolo Muani. C’était sans compter sur le VAR qui refusait - encore - le but pour un léger hors-jeu de l’avant dernier passeur, Mehdi Abeid. "Je ne sais pas si il pourra marquer un jour si on lui refuse toujours", rit jaune le technicien nantais. 

"C’est le meilleur match depuis que je suis là"

A force de dominer sans jamais être inquiétant, les octuples champions de France se sont faits surprendre par un bijou d’Yvann Maçon, déjà passeur décisif contre l’OM (0-2 à la 66è). Pas de quoi décourager ce FC Nantes-là qui a appuyé sur l’accélérateur. Et à force de tenter, ça a payé, grâce à Moses Simon (1-2 à la 71è), transparent jusqu'alors, puis sur "un but de renard des surface" de Renaud Emond, dixit Dennis Appiah (2-2 à la 85è). 

"C’est dommage que Simon ne mette pas la dernière occasion, ressasse Nicolas Pallois après la rencontre. Il faut garder cet état d’esprit pour le prochain match." "Je ne suis pas loin de penser que, dans le jeu, c’est le meilleur match depuis que je suis là, avance pour sa part Christian Gourcuff. C’était un très bon match avec des capacités mentales pour ne pas lâcher. Et ce n’était pas facile à 2 0." Ce nul-là a presque un gout de victoire tant il est inespéré. Il fait du bien aux Nantais, satisfaits de leur prestation, avant deux déplacements des plus compliqués à Lille et Nice. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess