Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

FC Nantes : "Une énorme déception" pour Kombouaré après la défaite contre Nice (1-2)

-
Par , France Bleu Loire Océan

Le FC Nantes s'est incliné face à Nice (1-2), ce dimanche 4 avril, la treizième défaite des Canaris cette saison en Ligue 1. Tout s'est passé en première période avec un doublé de Dolberg (10', 29'). La réduction d'Abdoulaye Touré n'y a rien fait (32').

À la mi-temps, Nantes était mené 2-1 à la Beaujoire face à Nice.
À la mi-temps, Nantes était mené 2-1 à la Beaujoire face à Nice. © AFP - Loïc Venance

Les Nantais voulaient renouer avec la victoire sur leur pelouse après près de six mois sans succès. "On a envie de réparer, de corriger ce que l’on ne fait pas bien et surtout à domicile", disait l'entraîneur Antoine Kombouaré avant le match. Ses hommes, pourtant plein de bonnes intentions dans les paroles d'avant-match, se sont une nouvelle fois inclinés, leur treizième défaite de la saison face à Nice (1-2), ce dimanche 4 avril. "Une énorme déception, c'est un coup sur la tête", avoue Antoine Kombouaré.

Le début de match avait tout d'un cauchemar pour les Jaune et Vert. Après dix minutes de jeu, Abdoualye Touré a crocheté Kephren Thuram à l'entrée de la surface de réparation. Sans hésitation, Stéphanie Frappart a indiqué le point de penalty. Kasper Dolberg, peu réaliste cette saison, a frappé en force côté droit pour tromper Alban Lafont (0-1, 10'). "On s'est fait peur tout seul et Nice a senti qu'il y avait quelque chose à jouer", indique Antoine Kombouaré.

Abdoulaye Touré a redonné de l'espoir aux Nantais

Le Danois a inscrit son quatrième but de la saison, puis son cinquième moins de vingt minutes plus tard. Il a bénéficié d'une faute de main d'Alban Lafont pour tirer dans le but vide (0-2, 29').

Dans cette première période, Nantes s'est reposé sur son attaquant nigérian pour mettre le feu dans la surface niçoise. Moses Simon a fait la différence à de nombreuses reprises dans son couloir gauche. C'est lui qui a trouvé Abdoulaye Touré sur corner peu de temps après l'ouverture du score. Le joueur formé au FC Nantes a profité d'un cafouillage pour pousser le ballon au fond (1-2, 32').

Pourtant animés, les débats se sont calmés au retour des vestiaires. Dans les vingt dernières minutes, les Canaris ont tout tenté à l'image d'une frappe puissante de Ludovic Blas à l'entrée de la surface de réparation, mais Walter Benitez a tout repoussé, cinq arrêts cet après-midi pour le gardien des Aiglons. "Il nous a manqué de l'efficacité", se désolait Antoine Kombouaré. Ses hommes ont tenté dix-huit tirs dans ce match.

Trop fébriles en défense, les Jaune et Vert s'inclinent pour la treizième fois cette saison, ils restent  cloués à la 19e place, synonyme de Ligue 2.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess