Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

FC Nantes : le maintien passera par les barrages pour les Canaris, battus par Montpellier

-
Par , France Bleu Loire Océan

Le FC Nantes, qui restait sur quatre succès de rang, s'est incliné face à Montpellier, ce dimanche soir au terme d'un match décousu où les Jaunes ont eu plusieurs opportunités de prendre les devants. Les Canaris devront jouer Toulouse en barrages pour espérer rester en Ligue 1, la saison prochaine.

18e de Ligue 1, le FC Nantes devra jouer un barrage face à Toulouse.
18e de Ligue 1, le FC Nantes devra jouer un barrage face à Toulouse. © AFP - Sébastien Salom-Gomis

Que c'est cruel pour le FC Nantes. Alors qu'ils avaient remonté la pente et s'étaient donné le luxe d'être maître de leur destin, grâce à ces quatre victoires d'affilée, les Nantais sont retombés dans leurs travers, ce dimanche soir face à Montpellier (1-2). Sous une pluie qui s'est intensifiée au fil de la rencontre, les Jaune et Vert ont une nouvelle fois failli à domicile. Dix-huitièmes au coup de sifflet final après avoir longtemps été virtuellement sauvés, les Canaris devront jouer les barrages, contre le TéFéCé, pour espérer rester en Ligue 1.

Lafont et Kolo Muani ont entretenu l'espoir

Les Canaris sont passés par tous les états pendant les 95 minutes de la rencontre. Si l'entame nantaise a été maîtrisée, les Montpelliérains ont douché les Canaris à la demi-heure de jeu. L’arbitre de la rencontre, Ruddy Buquet, a sifflé un penalty pour une faute évidente de Nicolas Pallois. La tentative d'Andy Delort a, d'abord été superbement détournée par Alban Lafont. Malheureusement pour les Jaunes, Gaëtan Laborde a suivi pour tromper Alban Lafont (0-1 à la 30e).

Mené, le FC Nantes n’avait plus d’autre choix que de marquer pour espérer se maintenir sans passer par la case barrage. Et il y est parvenu dans la foulée, grâce à Randal Kolo Muani, auteur de son neuvième but de la saison, qui a repris de volée un centre de Moses Simon, dévié de la tête par Kalifa Coulibaly (1-1 à la 33e). Revenue seizième à la pause, la Maison Jaune a eu à plusieurs reprises l'occasion de prendre les devants. En vain. 

La VAR refuse le penalty du maintien à Nantes

A contrario, les hommes de Michel Der Zakarian n'ont pas loupé une de leurs seules occasions de la soirée dans le deuxième acte. Sur un contre rondement mené - dans la foulée du changement de système opéré par le Kanak -, les Pailladins d'Andy Delort ont une nouvelle fois puni l'octuple champion de France (1-2 à la 78e). Sur l'engagement, Marcus Coco a été touché dans la surface de réparation, l'arbitre a sifflé spontanément penalty avant de revenir sur sa décision après avoir consulté le VAR.

Malgré une ultime tentative de "RKM", le score n'a pas bougé. "Ca ne s'est pas passé comme prévu, a lâché nerveusement Antoine Kombouaré. On a manqué d'efficacité offensive et de solidité derrière. Ca faisait longtemps qu'on avait pas pris deux buts. Mais je n'ai pas grand-chose à reprocher à mes joueurs car on a fait le match que l'on souhaitait. Ce n'était pas notre soir, il faut l'admettre." "Il faut vite digérer et rebondir la semaine prochaine", a embrayé Dennis Appiah.

Der Zakarian tacle Waldemar Kita

Abattus, certains Nantais sont restés de longues minutes sur la pelouse à tenter de digérer ce scénario. Près du tunnel des joueurs, Waldemar Kita allait à la rencontre de Michel Der Zakarian. Et l'ancien technicien nantais a peu apprécié. "Certaines personnes feraient mieux de rabaisser le caquet et de rester humbles, balança "MDZ" face à la presse. Il faut savoir rester à sa place, car à un moment, le bâton revient dans la figure."

Dos au mur, les Jaunes n'ont plus le droit à l'erreur, désormais. Pour ne pas retomber en Ligue 2, 12 ans après la dernière descente, le FC Nantes va devoir jouer un barrage aller/retour face à Toulouse, troisième de Ligue 2. "J'ai dit à mes joueurs : Prenez la soirée pour digérer et demain rendez-vous à 15 heures pour l'entraînement à 16, a confié le successeur de Raymond Domenech. Il faut repartir au combat et montrer qu'on est capable de rebondir." Et rapidement, car le match aller se disputera dès jeudi, au Stadium, avant une finale retour dans une semaine. La prime, elle, attendra.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess