Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

FC Nantes : un coup franc magistral qui redonne (enfin) le sourire aux Canaris

samedi 13 avril 2019 à 0:46 Par Florian Cazzola, France Bleu Loire Océan et France Bleu

Après 4 défaites consécutives, les Nantais ont retrouvé le goût de la victoire, ce vendredi soir, face à Lyon (2-1). Un coup franc somptueux d'Anthony Limbombe dans les dix dernières minutes du match a permis aux Canaris de s'imposer et de prendre leurs distances sur la zone rouge.

La joie de l'attaquant nantais, Kalifa Coulibaly, après son but, ce vendredi soir, face à Lyon.
La joie de l'attaquant nantais, Kalifa Coulibaly, après son but, ce vendredi soir, face à Lyon. © Maxppp - Jérôme Fouquet

Nantes, France

Les mauvaises langues diront que c'est un coup franc qui vaut dix millions d'euros, soit le montant estimé du transfert d'Anthony Limbombe. L'ancien du FC Bruges a délivré la Beaujoire à la 83è minute de jeu. Une victoire de prestige face à Lyon (2-1), qui permet aux Canaris de prendre le large sur la zone rouge. 

Un duo d'attaque tout feu tout flamme

L'ovation des plus de 25.000 personnes présentes, ce vendredi soir à la Beaujoire, était au moins aussi belle que la prestation de Majeed Waris. Intenable l'attaquant de poche prêté par le FC Porto a été dans tous les bons coups. Percutant, juste techniquement et surtout décisif, il a énormément pesé sur la défense lyonnaise. 

On voulait vraiment gagner ce match car si on perdait encore, on allait vraiment se mettre dans la merde", lance le second buteur nantais, Anthony Limbombe. 

Le premier quart d'heure n'était pas encore terminé quand l'international ghanéen hérite d'un ballon au niveau de la ligne médiane. Le reste est sublime. D'une subtile passe en profondeur, il lance sur orbite Kalifa Coulibaly qui remporte son duel face à Anthony Lopes (1-0 à la 11è)

Malgré l'égalisation lyonnaise, contre le cours du jeu (1-1 à la 41è), les Nantais n'ont jamais perdu le fil de leur match. "Je pense que l'équipe a donné une belle réponse sur le terrain", analyse Vahid Halilhodžić. Au retour des vestiaires, les coéquipiers de Valentin Rongier ont certes reculé et concédé plusieurs situations dangereuses. Mais à l'inverse de ces dernières semaines, ils ont su faire le dos rond et résister à la pression lyonnaise. 

Opérant en contres, les Nantais ont ensuite profité du jeu de tête de Kalifa Coulibaly et de la vitesse de son alter-ego en attaque, Majeed Waris pour de nouveau apporter le danger dans la surface de réparation rhodanienne. Et sur une ultime action éclair, l'international ghanéen est déséquilibré à l'approche de la zone de vérité. Le coup franc est indiscutable. La suite est elle magique. Jusqu'alors discret, Anthony Limbombe s'empare du ballon, le pose et vient nettoyer la lucarne opposée d'un Anthony Lopes impuissant (2-1 à la 83è). 

Les Nantais à la fête et un public reconquis 

Les supporters présents au stade vous diront que l'ambiance était devenue irrespirable en fin de rencontre. Et ils n'ont pas tord. Les cinq minutes de temps additionnel ont paru interminable et sur chaque action lyonnaise, tout un chacun tremblait intérieurement. La moindre récupération nantaise était ovationnée dans un brouhaha à peine descriptible.  

On voulait pas reproduire les erreurs du passé. Tout le monde commençait à parler de lutte pour le maintien. C'était notre objectif. On a mis un pied et demi dedans. Et ça va surement nous permettre de jouer encore mieux", analyse Valentin Rongier, le capitaine du FC Nantes. 

Finalement, Nantes s'impose et renoue avec le succès après quatre revers de rang toutes compétitions confondues. Images rares ces dernières semaines, les joueurs et le staff sont restés de longues minutes sur la pelouse pour communier avec leurs supporters. On retiendra aussi les embrassades entre joueurs et le large sourire affiché par Vahid Halilhodžić. 

Grâce à cette victoire, les Canaris se rapprochent plus que jamais du maintien dans l'élite la saison prochaine. En revanche, pour Lyon tout va mal. L'équipe entraînée par Bruno Génésio vient de perdre son troisième match d'affilée. Une statistique que ne retiendront sûrement pas les supporters nantais qui peuvent enfin s'endormir avec le sourire. 

Le FC Nantes met fin à une série de plus de 10 ans sans victoire à domicile en championnat face à l'Olympique Lyonnais.