Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

FC Nantes : "Voir Vahirua et Georges Eo chanter Johnny Hallyday, c'était l'apothéose d'une saison fantastique"

-
Par , France Bleu Loire Océan

Champion de France 2001 avec les Canaris, l'ex-arrière gauche de 40 ans aujourd'hui au LOSC reste toujours autant attaché à la maison Jaune. "Je suis toujours attentivement les résultats du FC Nantes, je lui dois tout", assure le néo-Lillois qui retrouve la Beaujoire, ce dimanche. Interview.

La joie de Sylvain Armand après avoir inscrit le deuxième but nantais, le 12 janvier 2002 à Nantes contre Guingamp (2-0).
La joie de Sylvain Armand après avoir inscrit le deuxième but nantais, le 12 janvier 2002 à Nantes contre Guingamp (2-0). © AFP - Franck Perry

Quelque 600 kilomètres séparent désormais Sylvain Armand de la ville dans laquelle il s'est révélé aux yeux de la France du football, il y a deux décennies. Nouveau coordinateur sportif du LOSC depuis le rachat des Dogues par le groupe Merlyn Partners, l'ancien défenseur passé par le Paris SG et le Stade Rennais garde une place particulière dans son cœur pour le FC Nantes, le club qui lui a permis d'éclore et de remporter ses deux premiers trophées en 2001. Et son retour au stade de la Beaujoire, ce dimanche après-midi, sera forcément teinté d'émotion. Entretien. 

"Ça m'attriste quand je vois le FC Nantes dans cette situation"

Quel est votre sentiment à l'heure de retourner à Nantes avec Lille ? 

C'est toujours un réel plaisir de retourner à Nantes car j'y ai beaucoup d'attaches. C'est toujours un plaisir de retrouver la Beaujoire même si je porte les couleurs d'un autre club maintenant. Une fois que la partie est commencée, chacun défend ses couleurs mais je suis toujours attentivement les résultats du FC Nantes. J'ai gardé beaucoup de contacts avec des personnes au FC Nantes et ça m'attriste quand je vois le club dans cette situation.

Quelle signification a le stade de la Beaujoire pour vous ?

La Beaujoire, c'est quelque chose d'extraordinaire. J'ai gardé contacts avec les trois-quarts des joueurs avec qui j'ai joué lors de ma première saison [en 2000/2001, ndlr]. On était une famille, je ne sais pas si ça a encore du sens aujourd'hui dans le football, mais à l'époque ça en avait. On s'entendait tous bien. Du président à l'entraîneur. On ne peut pas oublier cette année du titre qui a permis à tout le monde d'envahir le stade, à Marama Vahirua et Georges Eo de faire la pagaie et de chanter du Johnny Hallyday. Ce sont des moments inoubliables. C'était l'apothéose d'une saison fantastique. La Beaujoire est importante dans mon cœur. Avant d'y jouer, je regarde les Loko, Pedros, Ouedec et compagnie qui m'ont fait rêver avec le fameux jeu à la nantaise.

Ma carrière, je la dois au FC Nantes et je le remercierai toujours.

Le défenseur du FC Nantes Sylvain Armand reprend un ballon devant l'Auxerrois Arnaud Gonzalez, en 2002 à la Beaujoire (1-4).
Le défenseur du FC Nantes Sylvain Armand reprend un ballon devant l'Auxerrois Arnaud Gonzalez, en 2002 à la Beaujoire (1-4). © AFP - Franck Perry

Le FC Nantes garde-t-il toujours une place particulière dans votre cœur ? 

Bien sûr, énormément. Je ne le renierai jamais. Même si je suis parti au Stade Rennais, le club concurrent, j'ai le FC Nantes dans mon cœur, c'est le club qui m'a fait évoluer. J'ai des témoins de mariage qui sont des anciens joueurs de Nantes (Mathieu Berson et Hassan Ahamada). Ma carrière, je la dois au FC Nantes et je le remercierai toujours. Après, quand on a eu d'autres couleurs on se fait un peu allumer par les supporters, mais c'est bon enfant.

Vous êtes désormais lié au LOSC, quel y est votre rôle ? 

Je suis coordinateur sportif. Je fais le lien avec les joueurs, le président et l'entraîneur, je gère la section sportive. Je m'occupe de certaines missions pour décharger Christophe Galtier de manière à ce qu'il ait juste l'œil sur l'aspect sportif. J'essaye d'amener mon expérience et de taper sur la tête des joueurs qui ne rentrent pas dans le cadre. Je m'occupe aussi du centre de formation. C'est des responsabilités très intéressantes. C'est agréable de travailler dans cette ambiance super bonne.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess