Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Coronavirus : reconfinement en France à partir de vendredi, jusqu'au 1er décembre

FC Sète : le Paris FC et d'autres clubs de Ligue 2 en pincent pour Warren Caddy

-
Par , France Bleu Hérault

Deuxième buteur de National, avec cinq réalisations en huit matchs, Warren Caddy attire de le regard de plus en plus de clubs, en Ligue 2 surtout, mais aussi à l'étranger. Le Paris FC, comme d'autres, pourraient passer à l'offensive.

Warren Caddy joue sa deuxième saison avec le FC Sète
Warren Caddy joue sa deuxième saison avec le FC Sète - FC Sète

Formé à Nice puis Ajaccio, où il n'a pas eu la chance d'obtenir un contrat pro, c'est avec Sète et sur le tard que Warren Caddy se révèle, au sein d'un club qui lui accorde toute sa confiance. Auteur de cinq buts en huit matchs, véritable détonateur de sa formation, le jeune homme de 23 ans impressionne sur ce début de saison. A tel point que le MHSC a bien failli l'enrôler dans les dernières heures du mercato, alors que l'AS Nancy Lorraine était aussi sur les rangs. 

Cette semaine, plusieurs formations se sont clairement positionnées. Le Paris FC de René Girard en fait partie, puisque le directeur sportif se serait même entretenu avec le joueur et son entourage, selon nos informations et celles de nos confrères de Foot Mercato. Seulement, le Paris FC ne serait pas encore disposé à mettre sur la table la somme réclamée par le FC Sète, qui n'a pas bien sûr pas l'intention de se séparer d'une de ses pièces maîtresses en vue du maintien pour une bouchée de pain, et qui souhaiterait en obtenir 200.000 euros. Le club dePierre Ferracci n'en offrirait pour le moment pas plus de 60.000 euros, avec un pourcentage à la revente.

Le FC Sète ne bradera pas son meilleur buteur 

Un montant que d'autres clubs semblent plus enclins à débourser pour attirer l'attaquant de 23 ans, et qui en tous cas font part d'un intérêt tout aussi sérieux que celui des parisiens. En Ligue 2 comme à l'étranger, puisque des prises de renseignements ont récemment été réalisées. Qui remporte la mise ? Le deal se fera-t-il dans les prochains jours, les prochaines semaines, ou bien lors de l'un des deux prochains mercatos ? 

Les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 peuvent en tous cas prétendre, s'ils le souhaitent, à s'offrir un "joker". La Ligue de football professionnel (article 213-4 du règlement) permet en effet aux formations de première et deuxième division de s'attacher les services d'un joueur, hors période de mercato, à condition que ce dernier soit licencié en France. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess