Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : La saison 2019-2020 du FC Sochaux Montbéliard

FC Sochaux face à la DNCG : Pourquoi ça coince ?

Sochaux n'est toujours pas fixé sur son sort. Au lendemain de son audition en appel, le FCSM attend toujours de savoir s'il est autorisé à évoluer en Ligue 2 cette saison. Son maintien serait néanmoins en bonne voie, il ne manquerait qu'un document pour convaincre la DNCG. Verdict espéré ce lundi .

C'est toujours l'attente au siège du club pour les salariés du FCSM
C'est toujours l'attente au siège du club pour les salariés du FCSM © Radio France - Hervé Blanchard

Sochaux, France

C'est ce qu'on appelle jouer les prolongations, mais les supporteurs sochaliens s'en passeraient bien ! Au lendemain de son audition devant le jury d'appel de la DNCG (Direction nationale de contrôle et de gestion), le FCSM ne sait toujours pas si le gendarme financier du football français va infirmer la sanction infligée le 12 juin dernier. En première instance, Sochaux avait été rétrogradé administrativement en Nationale Une au motif de ne pas avoir fourni les fonds nécessaires pour combler son déficit de 4 millions d'euros. La décision avait été mise en délibéré jeudi soir et devait, pensait-on, pouvoir être rendue ce vendredi. Il n'en sera rien, il faudra patienter encore un peu, vraisemblablement jusqu'à lundi. La DNCG aurait néanmoins, selon nos informations, donné un avis favorable au maintien du FCSM en Ligue 2 et donc validé sa situation financière mais l'instance se montrerait extrêmement exigeante pour officiellement homologuer le dossier sochalien.

Avis favorable mais un document fait traîner le dossier

Les futurs nouveaux dirigeants du FCSM, le groupe chinois Nenking, ont visiblement réussi leur examen de passage en apportant notamment les 4 millions d'euros que réclame depuis le début la DNCG dans ce dossier. Sauf que le gendarme financier du football français exigerait de la direction sochalienne encore davantage de justificatifs, d'ordre bancaire notamment. Selon nos informations, l'argent a bien été provisionné par Nenking et le virement effectué. Mais visiblement, la DNCG attend un autre document pour être pleinement rassurée sur la transaction, et comme cette pièce n'a pas encore été versée au dossier, cela expliquerait le retard pris pour valider officiellement le maintien du FCSM en Ligue 2. La direction de Sochaux espère néanmoins que tout sera réglé ce lundi et que la DNCG lui accordera son feu vert définitif, sans un ultimatum imposé par l'instance de contrôle.

Si l'optimisme reste de rigueur dans le camp jaune et bleu, chaque détail compte néanmoins dans cette affaire, aucune faille ne sera acceptée. On se gardera bien du coup de crier victoire trop tôt. L'interminable attente se poursuit donc pour les salariés, joueurs, entraîneurs et supporteurs sochaliens. Obligés de souffrir encore un peu plus, en espérant surtout que tout se termine bien.

La bonne nouvelle du jour reste quand même l'officialisation du transfert de Lucien Agoumé à l'Inter Milan ce vendredi. Il reste néanmoins à la FIFA d'homologuer la transaction s'agissant d'un joueur mineur. La vente du jeune prodige de 17 ans devrait rapporter plus de 4 millions d'euros qui, s'ils n'entrent pas dans le dossier avec la DNCG, seront quand même plus qu'appréciables et appréciés pour assurer la santé financière du FCSM sur un plus long terme.