Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

FC Sochaux - Grenoble : le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire sur des soupçons de trucage

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu Besançon, France Bleu Isère, France Bleu

Le Parquet de Paris a ouvert ce jeudi une enquête préliminaire sur des soupçons de trucages autour de deux rencontres, dont le match entre Sochaux et Grenoble, qui a permis aux sochaliens, le 17 mai dernier, de se maintenir sportivement en Ligue 2.

La rencontre entre le FCSM et Grenoble a eu lieu le 17 mai dernier
La rencontre entre le FCSM et Grenoble a eu lieu le 17 mai dernier © Maxppp - Lionel Vadam

Sochaux, France

Le parquet de Paris confirme l'information du journal l'Equipe. Il a ouvert, le 6 juin dernier, une enquête préliminaire sur des soupçons de trucage autour du dernier match du FCSM. C'était contre Grenoble, à Bonal, le 17 mai dernier. Un match qu'avait remporté le FCSM, 3 à 1, et qui avait permis aux sochaliens de se maintenir en Ligue 2 sportivement. L'enquête est ouverte pour "escroquerie en bande organisée", "corruption active et passive", "blanchiment aggravé" et "association de malfaiteurs délictuelle". Elle a été confiée, selon l'AFP, au Service central des courses et jeux (SCCJ) de la police judiciaire.

La suite de l'alerte d'un journaliste indépendant

Cette enquête est lancée après l'alerte d'un journaliste indépendant Romain Molina fin mai dans une vidéo et auprès de l'autorité de régulation des jeux en ligne. Il affirmait avoir été informé, à l'avance, du vainqueur de la rencontre. Y a-t-il donc eu des malversations financières? Notamment autour de paris effectués à l'étranger? Les enquêteurs sont chargés de réunir d'éventuelles preuves, qui pourraient amener à d'éventuelles poursuites. .Il semble qu'en tout cas cet informateur ait été pris au sérieux et qu'une nouvelle étape soit désormais franchie, judiciaire cette fois, après une enquête déjà diligentée par la Fédération Française de Football. 

Le club de football de Sochaux indique ne pas avoir été informé de l'ouverture de cette enquête. 

Contacté le GF38 assure que la Ligue n'a pas averti le club grenoblois de l'ouverture d'une enquête. Max Marty, le manager général explique n'avoir rien à dire sur le sujet, si ce n'est que ce sont des "rumeurs nauséabondes".

Un autre match fait l'objet de cette enquête préliminaire: la rencontre, en national, Rodez-Lyon Duchère (5-1).