Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

FC Sochaux : les nouveaux dirigeants espagnols déjà au travail

jeudi 26 avril 2018 à 19:11 Par Nicolas Wilhelm, France Bleu Belfort-Montbéliard

Les nouveaux dirigeants du FC Sochaux Montbéliard sont déjà au travail. Une délégation de huit représentants du Baskonia Alavès était à Bonal ce jeudi. Ils assisteront à la rencontre face à Lorient.

Pendant que le groupe pro s'entraînait, les nouveaux dirigeants espagnols du FCSM multipliaient les réunions à Bonal
Pendant que le groupe pro s'entraînait, les nouveaux dirigeants espagnols du FCSM multipliaient les réunions à Bonal © Radio France - Nicolas Wilhelm

Sochaux, France

Débarqués mercredi soir dans le Doubs le jour même de l'annonce officielle de leur nomination à la tête du club par l'actionnaire Tech Pro, les représentants du Baskonia Alavès se sont rendus au stade Bonal très tôt jeudi matin pour visiter les installations ainsi que le centre de formation de Seloncourt. 

En costume cravate pour les uns, tenus plus décontractés pour les autres, ils ont salué une partie du personnel ainsi que quelques supporteurs présents aux abords de Bonal. Les nouveaux gestionnaires du FCSM, une quarantaine d'années en moyenne, ont surtout multiplié les réunions avec les représentants de l'actionnaire du FCSM Tech Pro tout au long de la journée. Toujours absent, le président et actionnaire Wing Sang Li n'a pas participé à ces discussions. Les nouveaux dirigeants ont pu mesurer l'ampleur du chantier qui les attend. 

D'après nos informations, l'un des responsables espagnols se serait montré surpris par l'absence de président et de directeur sportif au FCSM. Le Baskonia Alavès devrait rapidement nommer quatre personnes à des postes clés au sein du club franc comtois dont un directeur général qui parlerait le français. A l'issue de cette première journée de travail et d'échange, aucune fumée blanche n'est apparue au dessus du bungalow du stade Bonal. Une rencontre informelle se tiendra ce vendredi avec les médias locaux. On pourrait alors en savoir un peu plus sur la nouvelle équipe dirigeante à qui l'actionnaire va donner les pleins pouvoirs. Les représentants espagnols de Baskonia Alavès assisteront dans la foulée à la rencontre Sochaux-Lorient au stade Bonal, affiche de la 35ème journée de Ligue 2.  

Mon avenir, ce n'est pas le sujet - Peter Zeidler, entraîneur du FCSM

Un directeur général et un directeur sportif ainsi que deux personnes en charge de la performance doivent être nommés rapidement. Concernant son avenir, l'entraîneur allemand du FCSM Peter Zeidler n'a pas souhaité s'étendre sur le sujet. " On ne parle pas de moi, ni de la saison prochaine.  Si je commençais les discussions, je ferais une erreur. Ils seront là contre Lorient dans la tribune mais on aura beaucoup de temps pour discuter après" indique le coach des jaune et bleu.

Rester concentrés sur la fin de saison

Chez les joueurs, l'arrivée de nouveaux dirigeants n'est pas l'obsession du vestiaire. " Franchement, on n'en parle pas plus que ça entre nous. On se concentre sur la fin de saison, il y a encore quelque chose à jouer même si chercher cette 5ème place sera très difficile. Je ne pense pas que cela puisse nous perturber. Laissons ce sujet aux personnes concernées" indique Maxence Prévot, le gardien sochalien. Face à Lorient ce vendredi à 20h, Sochaux devra l'emporter pour entretenir la flamme et rester dans la course pour les barrages. Mais cet objectif tient désormais du miracle après les deux points gaspillés mardi à Valenciennes. 

Plus vite on sera fixé, mieux ce sera

La présence des dirigeants espagnols a alimenté les conversations chez les supporteurs sochaliens qui assistaient à la dernière séance d'entrainement ce jeudi. " Plus vite on sera fixé, mieux ce sera.  Un club comme Sochaux a sa place dans l'élite du foot. J'espère que ce partenariat nous aidera à la retrouver même si prendra surement beaucoup de temps " explique Kevin, fidèle du FCSM. " Si M. Li avait vraiment voulu faire quelque chose pour Sochaux, il aurait revendu. Ce qui n'est pas le cas. Il est allé chercher ces Espagnols qui viennent plus pour le centre de formation, il faut être réaliste. C'est caché l'iceberg avant que l'on coule" poursuit Elodie

Au cours d'un jeudi marathon, les nouveaux dirigeants espagnols du FCSM ont pu visiter les installations du stade Bonal - Radio France
Au cours d'un jeudi marathon, les nouveaux dirigeants espagnols du FCSM ont pu visiter les installations du stade Bonal © Radio France - Nicolas Wilhelm

L'entraîneur Peter Zeidler espère que le peuple jaune et bleu sera derrière son équipe face à Lorient. Tant que mathématiquement ce n'est pas terminé, le FCSM aura besoin d'une union sacrée.