Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : La saison 2018-2019 du FCSM

FCSM : "A force de jouer avec le feu, on se brûle" s'inquiète Bernard Maraval, ex-directeur du recrutement

lundi 25 mars 2019 à 22:17 Par Hervé Blanchard, France Bleu Belfort-Montbéliard

Bernard Maraval était l'invité du Club Sochaux ce lundi 25 mars sur France Bleu Belfort-Montbéliard. L'ex-responsable du recrutement du FCSM, licencié en 2015, est revenu sur son éviction et sur la situation actuelle du club. Morceaux choisis

Bernard Maraval était l'invité du Club Sochaux de ce lundi 25 mars 2019
Bernard Maraval était l'invité du Club Sochaux de ce lundi 25 mars 2019 © Radio France - Hervé Blanchard

Sochaux, France

Bernard Maraval ne s'était encore jamais exprimé publiquement sur son éviction du poste de responsable du recrutement du FCSM fin 2015. L'ex-joueur et dirigeant sochalien a répondu à l'invitation du Club Sochaux ce lundi 25 mars 2019 pour évoquer sa mise à l'écart et la situation du club depuis son départ et la gouvernance de l'actionnaire chinois. Voici en quelques réponses, ses vérités, ses mises au point, et ses craintes sur l'avenir de son club de coeur.

Club Sochaux : sur l'énième épisode concernant la situation financière de Tech Pro, la société propriétaire du FCSM, qui pourrait être cédée à un autre groupe chinois, Nenking, à qui l'actionnaire actuel aurait emprunté 3 millions d'euros. 

Bernard Maraval : "C'est vrai que c'est quand même nébuleux, c'est surprenant même, une personne (NDLR : le représentant de Nenking a rencontré les élus du Pays de Montbéliard la semaine dernière pour leur expliquer que Wing Sang Li devait de l'argent à son client) qui démarche des élus sans avoir de documents officiels, qui vient solliciter beaucoup de personnes autour et dans le club, je trouve ça surprenant après moi je suis juste spectateur, je ne suis plus au club, je travaille désormais pour le Stade Malherbes de Caen (en tant que recruteur) mais de voir ce club dans cette situation, ça m'attriste. J'ai passé 25 ans à Sochaux, ce n'est pas rien, j'en suis fier, j'ai défendu ce club avec beaucoup de passion".

"A force de jouer avec le feu, on se brûle" - Bernard Maraval

Club Sochaux : sur le feuilleton à rallonge sur les problèmes financiers de l'actionnaire du FCSM

Bernard Maraval : "Malheureusement je ne suis pas surpris. Quand on voit tout ce qui s'est passé depuis son arrivée au FCSM, à force de jouer avec le feu, on se brûle donc aujourd'hui c'est vrai que la flamme n'est plus très loin, on espère toujours qu'elle va s'éteindre et que quelque chose de positif va arriver pour le FCSM, mais c'est vrai qu'on en est loin pour l'instant".

Club Sochaux : sur votre licenciement en 2015 de votre poste de directeur du recrutement du FCSM

Bernard Maraval : "On a voulu me reprocher des choix de départs, ou de gestion de ventes de joueurs alors que je n'étais pas responsable, ni décisionnaire. C'était le président délégué de l'époque Laurent Pernet, en accord avec PSA, qui validait tout au final".

"PSA n'a pas été très "propre" dans sa vente du club" - Bernard Maraval

Club Sochaux : sur la vente par PSA à Tech Pro

Bernard Maraval :  "Ce qui est dommage, peut-être condamnable, c'est moralement. Bien entendu, juridiquement, Carlos Tavares, le patron de PSA, avait tous les droits, et il avait estimé que son groupe n'avait plus rien à faire dans le football, mais la manière dont ça s'est fait n'a pas été très "propre". Il y avait, je pense, d'autres façons de faire pour se retirer plus "proprement". Je pense que ce que le groupe PSA a fait là est vraiment dommageable pour l'image du FC Sochaux-Montbéliard aujourd'hui et peut-être indirectement, la marque Peugeot est un petit peu touchée par toutes ces répercussions qui suivent derrière".

"Les supporteurs ont été des garde-fous de certaines décisions" - Bernard Maraval

Club Sochaux : sur la défiance des supporteurs envers l'actionnaire

Bernard Maraval : "Moi je pense qu'il faut les féliciter. Ils sont de véritables boucliers du club. Je pense que leur attitude, leur démonstration a été remarquable parce que grâce à eux, le club n'a pas sombré aussi vite qu'il aurait pu peut-être sombrer. Ils ont été les garde-fous de certaines décisions. C'est tout à leur honneur. Heureusement qu'ils sont là et le FCSM peut aujourd'hui leur dire merci".

La direction du FCSM a réagi ce lundi aux annonces parues dans la presse en publiant le communiqué démentant tout changement de propriétaire et en affirmant que l'actionnaire actuel assumera une fois de plus ses obligations devant la DNCG.