Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : La saison 2019-2020 du FC Sochaux Montbéliard

FC Sochaux-Montbéliard - Le président du Supporter Club jette l'éponge

C'est une page d'histoire qui se tourne au FC Sochaux-Montbéliard. Ce week-end, le président du Supporter Club a officialisé son départ de la présidence de l'association des fidèles du FCSM. Jean-François Bonnet raccroche après 20 saisons, usé par le climat pesant autour du club. Confidences

Jean-François Bonnet, ici aux côtés de sa femme Mireille, aura présidé le Supporter Club pendant 20 saisons
Jean-François Bonnet, ici aux côtés de sa femme Mireille, aura présidé le Supporter Club pendant 20 saisons © Radio France - Hervé Blanchard

Sochaux, France

C'est la fin d'une époque au FC Sochaux-Montbéliard. Et pour une fois, on ne parle pas du sportif ou de l'extra-sportif. C'est du côté des fans du FCSM qu'une page se tourne. Ce week-end, lors de l'assemblée générale du Supporter Club, Jean-François Bonnet a annoncé qu'il quittait la présidence de l'association historique des fidèles de Sochaux (et la plus ancienne association de supporteurs de France encore en activité, 88 ans d'existence). A 71 ans, Jean-François Bonnet jette l'éponge après 20 ans de présidence, usé par la situation toujours aussi floue sur l'avenir du club, et fragilisé au sein même du Supporter Club.

"Je n'ai plus la force de poursuivre cette mission" - Jean-François Bonnet

L'ex-salarié de Peugeot avait pris sa décision depuis un an déjà. Il ne se sent plus en phase avec le football d'aujourd'hui et se dit usé par le contexte extra-sportif plus qu'instable autour du club. Par ailleurs, il ne faisait plus, semble-t-il, l'unanimité au sein même de l'association "Ce qui m'a conduit à quitter la présidence du Supporter Club, c'est cette inquiétude autour du club qui pèse sur les adhérents de l'association, et sur moi aussi, on n'arrivait plus à motiver nos troupes, à les fédérer, et j'en ai pris mon parti pour m'arrêter aussi." glisse quelque peu amer Jean-François Bonnet qui regrette également "le bon temps" de PSA comme actionnaire "C'est différent aujourd'hui, le relationnel a changé, avant du temps de la famille Peugeot, on pouvait discuter librement avec les dirigeants, on avait des contacts privilégiés, il y avait de la communication, des informations entre tous, alors qu'aujourd'hui on est livrés aux suppositions, à ce que disent les médias, ce n'est plus la même chose".

Une chute des adhérents depuis la descente en Ligue 2

Plus ancienne association de supporteurs de France encore en activité, (88 ans d'existence), le Supporter Club souffre de la crise sportive et extra-sportive du FCSM avec une chute de ses adhérents. Ils étaient près de 1 500 il y a 15 ans , ils n'étaient moins de 600 cette saison. "La descente en Ligue 2  fait du mal à notre association évidemment. On a perdu beaucoup d'adhérents et le contexte extra-sportif n'a rien arrangé" avance Jean-François Bonnet, soutenu par sa femme, Mireille "J'aurais voulu qu'il arrête sur une bonne saison, mais c'est sa décision. Quand on ne fait plus l'unanimité, il faut savoir passer le relais" explique celle qui est aussi la présidente des Lionnes de Bonal, une des sections du Supporter Club de Sochaux.

"J'ai vécu la victoire en coupe de la Ligue en 2004, et en coupe de France en 2007, c'est inestimable" - Jean-François Bonnet - Radio France
"J'ai vécu la victoire en coupe de la Ligue en 2004, et en coupe de France en 2007, c'est inestimable" - Jean-François Bonnet © Radio France - Hervé Blanchard

"Je ne garde que les bons souvenirs" - Jean-François Bonnet

Jean-François Bonnet quitte la présidence du Supporter Club, certainement avec un peu d'amertume, mais aussi et surtout avec des souvenirs inestimables "C'est dans ma nature de rester positif. En tant que président de l'association, j'ai vécu des moments très forts avec Sochaux, la victoire en coupe de la Ligue en 2004, en coupe de France en 2007, et ça mes prédécesseurs ne l'ont pas connu donc j'ai ce privilège là d'avoir aussi créé des liens d'amitié avec des joueurs qu'on a gardés et qu'on continue d'avoir aujourd'hui encore. Et ça c'est quelque chose qui restera gravé en moi éternellement" lâche Jean-François Bonnet, la gorge serrée, et les yeux embués par l'émotion.

Retour à une vie normale .. ou presque ! 

En n'étant plus président du Supporteur Club du FCSM, Jean-François Bonnet et sa femme vont enfin pouvoir reprendre une vie normale. "Toute notre vie a été liée au calendrier de la saison" explique Mireille. _"_Pour l'anecdote, le jour où notre fille nous a annoncé qu'elle se mariait, Jean-François a répondu "J'espère qu'il n'y aura pas de match ce jour-là !". Mais il y a eu un match qu'en bon père de famille, il a quand même raté pour marier sa fille (tout en se tenant au courant du score pendant la soirée).

Jean-François Bonnet laisse la présidence du Supporteur Club de Sochaux avec le sentiment du devoir accompli. Mais sans raccrocher complètement puisqu'il va rester membre actif de l'association (il y est adhérent depuis près de 40 ans, et supporteur de Sochaux depuis 1966). Quand on aime le FCSM, impossible de s'en séparer pour de bon.

Son successeur à la présidence du Supporteurs Club du FCSM devrait être désigné début juillet lors d'un conseil d'administration de l'association. Il n'y aurait pour l'heure aucun candidat déclaré.