Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : La saison 2018-2019 du FCSM

INFO FRANCE BLEU - FCSM : le président Wing Sang Li est prêt à vendre !

samedi 13 avril 2019 à 2:10 Par Nicolas Wilhelm, France Bleu Belfort-Montbéliard et France Bleu Besançon

INFORMATION FRANCE BLEU BELFORT MONTBELIARD. L’actionnaire du FCSM serait prêt à vendre le club. C'est le principal enseignement de la réunion qui s'est tenue ce vendredi au stade Bonal avec les représentants des collectivités locales avant le match contre le Havre.

Pour la première fois, le président du FCSM a clairement parler de son intention de vendre le club
Pour la première fois, le président du FCSM a clairement parler de son intention de vendre le club © Maxppp - Vincent Voegtlin

Sochaux, France

Une réunion s'est tenue ce vendredi dans les salons du stade Bonal avant la rencontre face au Havre et les festivités du 90e anniversaire du FCSM. A leur demande, le président Wing Sang Li a rencontré les élus des collectivités locales.

Un président atteint moralement

Ils avaient déjà rencontré l'actionnaire chinois à plusieurs reprises mais c'est la première fois qu'il est apparu aussi atteint, touché moralement. " Je ne l'avais jamais vu comme ça. Il n'en peut plus" confie l'un d'eux. L'actionnaire chinois ne supporte plus les critiques, ni les insultes.

Une intention de vendre affirmée

Interrogé sur ses intentions, Wing Sang Li, habituellement évasif, a clairement fait comprendre qu'il voulait vendre le club. Un élu lui a demandé combien. Il aurait répondu entre 5 et 10 millions d'euros. L'homme d'affaires a toujours été à l'écoute d'offres éventuelles sans jamais dire qu'il était vendeur. Cette fois, après quatre années passées à la tête du FCSM, il semble bien décider à franchir le pas.

Devant la DNCG le 15 mai

" L'actionnaire en a aussi assez de mettre de l'argent" confie un autre élu qui assistaient à cette réunion. Sur ce point, le président du FCSM a été rassurant expliquant qu'il apporterait les garanties pour sauver le club financièrement. Il a plusieurs pistes mais n'a pas indiqué lesquelles. Le FCSM sera auditionné devant la DNCG, le gendarme financier du football français, le 15 mai prochain. Verdict une semaine plus tard le 22 mai.