Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

FIFA : Platini, menacé de radiation à vie, veut "sauver son honneur"

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine, France Bleu

La chambre d'instruction du comité d'éthique de la FIFA a requis la radiation à vie de Michel Platini a annoncé mardi l'avocat du président de l'UEFA. Joint par le directeur des sports de Radio France, le Français a dit vouloir "sauver son honneur".

Michel Platini
Michel Platini © Maxppp

Michel Platini est-il bientôt hors-jeu à la présidence de la FIFA ? La chambre d'instruction du comité d'éthique de l'instance mondiale du football a requis la radiation à vie du Français dans son rapport sur l'affaire du 1,8 million d'euros versés en 2011.

Sanction prononcée fin décembre

L'avocat du président de l'UEFA, Maître Thibaud d'Alès, a qualifié la peine demandée par la chambre d'instruction de la justice interne de la FIFA de "pur scandale" et de "démesurée".

Le document a été remis en fin de semaine dernière à la chambre de jugement. Une sanction doit être prononcée en décembre.

"Sauver son honneur"

Joint par Jacques Vendroux, le directeur des sports de Radio France, Michel Platini a dit vouloir "sauver son honneur".

Et d'ajouter : "Il ne parle plus d’être candidat à la présidence, il veut sauver son honneur, c’est sa priorité parce qu’on est en train de l’accuser d’un certain nombre de malversations qu’il assure n’avoir jamais commises".

Samedi, la commission d'éthique avait annoncé avoir bouclé son instruction sur les dossiers Blatter et Platini, tous deux suspendus provisoirement pour 90 jours, mais n'avait pas précisé les sanctions requises contre les deux hommes.

L'ancien n°10 des Bleus est suspendu depuis le 8 octobre dernier, ce qui l'empêche de faire campagne pour l'élection à la présidence de la FIFA, prévue le 26 février.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess