Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Fifa : Michel Platini sera fixé sur son sort au plus tard le 9 mai

-
Par , France Bleu

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) prendra sa décision le 9 mai au plus tard sur la suspension de six ans infligée par la Fifa à Michel Platini, le président de l'UEFA, a annoncé vendredi le secrétaire général du TAS Mathieu Reeb à Lausanne (Suisse).

Michel Platini doit encore attendre 10 jours
Michel Platini doit encore attendre 10 jours - MaxPPP

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) prendra sa décision le 9 mai au plus tard sur la suspension de six ans infligée par la Fifa à Michel Platini, le président de l'UEFA, a annoncé vendredi le secrétaire général du TAS Mathieu Reeb à Lausanne (Suisse).

En jeu : son poste à la tête du foot européen

Cette date butoir donnera donc un mois à l'UEFA, qui se réunit en Congrès lundi et mardi à Budapest, pour organiser l'élection d'un nouveau président avant l'ouverture de l'Euro en France, le 10 juin, si la suspension de l'ancien N.10 des Bleus devait être maintenue. Contraint par cette affaire à renoncer à sa candidature à la tête de la Fifa, pour l'élection du 26 février dernier, Platini n'a jamais caché qu'il entendait retrouver son poste à la tête du football européen et, à ce titre, ouvrir l'Euro-2016 le 10 juin au Stade de France.

"Aujourd'hui c'est le début du match, un nouveau match, une finale, et on est tous sur la même ligne", avait déclaré Platini avant d'entrer au TAS. "Je suis optimiste, on va gagner", avait-il ajouté. Le 21 décembre, le Français avait été suspendu huit ans par la justice interne de la Fifa, et donc privé de toute activité liée au football, peine réduite à six ans en appel en février.

Blatter témoin, à charge ? 

Mis en cause à la suite de la révélation d'un paiement de 1,8 million d'euros reçu en 2011 de la Fifa, pour rémunérer un travail de conseiller de Joseph Blatter, alors président, Platini avait été jugé coupable par la Fifa "d'abus de position", de "conflit d'intérêts" et de "gestion déloyale". Seule la charge de "corruption" avait été écartée. Ce paiement suspect avait été dévoilé en septembre dernier, sur la lancée du vaste scandale de corruption qui ébranle la Fifa. Suspect car très en retard: le paiement était en effet intervenu neuf ans après un travail effectué en 2002, sans aucun contrat écrit. Ceux qui étaient alors les deux hommes les plus puissants de la planète football ont toujours affirmé qu'il s'agissait d'un solde de tout compte sur la base d'un contrat oral, engagement reconnu en Suisse.

Choix de la station

France Bleu