Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Finale de la coupe de France ASSE - PSG : le stade de France reste le premier choix

La direction du Stade de France répond après les rumeurs qui envoient la finale de la coupe de France début août entre l'AS Saint-Etienne et le Paris Saint-Germain en région.

La finale ASSE - PSG devrait se tenir début août dans un Stade de France à huis clos.
La finale ASSE - PSG devrait se tenir début août dans un Stade de France à huis clos. © Maxppp - Julien Mattia

Face aux rumeurs qui envoient la finale de la coupe de France début août entre l'ASSE et le PSG à Châteauroux, Toulouse, Caen, Guingamp ou Amiens, la direction du Stade de France répond sur France Bleu Saint-Etienne Loire ne pas avoir connaissance d'un changement. 

"Nous avons encore très récemment échangé avec la Fédération. La FFF a un contrat annuel avec le Stade de France. Normalement la Fédération a obligation de joueur au Stade de France. On ne nous a pas parlé d'une possibilité d'aller ailleurs. Après, au vue des contraintes sanitaires, on ne s'y opposera pas. Mais ce n'est pas une question de prix."

"Ça ne coûtera pas plus cher de jouer la finale de la coupe de France au Stade de France qu'à Châteauroux." - La direction du Stade de France

"La Fédération française de foot a un loyer annuel (environ un million d'euros) pour quatre matches qu'elle a déjà joué. Cela ne lui coûtera pas plus cher de jouer la finale au Stade de France qu'à Châteauroux ou elle devra payer la location du stade en plus des frais de fonctionnement. A huis clos, c'est entre 50.000 et 70.000 euros."

Le problème est qu'aujourd'hui la région parisienne est classée en zone rouge. Elle ne peut donc pas accueillir un événement de cet ordre. D’où l’intérêt d'avoir pour les organisateurs de la finale un plan de repli. Mais, d'ici le mois août, les choses peuvent encore évoluer. A ce sujet, une réunion entre l’ASSE, le PSG et la FFF est d'ailleurs prévue début juin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu