Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2018-2019 du Racing Club de Strasbourg

Finale de la coupe de la Ligue - Dimitri Liénard : "Ça me plairait bien de soulever le trophée place Kléber"

Arrivé à Strasbourg quand le club évoluait dans le championnat de National, Dimitri Liénard a tout connu ou presque avec le Racing. Le milieu de terrain espère réaliser un nouvel exploit samedi à Lille lors de la finale de la coupe de la Ligue contre Guingamp.

Dimitri Liénard après l'élimination de Lille en 16e de finale de la coupe de la Ligue en octobre 2018.
Dimitri Liénard après l'élimination de Lille en 16e de finale de la coupe de la Ligue en octobre 2018. © AFP - PATRICK HERTZOG / AFP

Depuis six ans, il a tout connu avec le Racing club de Strasbourg : deux montées, des buts de légende... l'emblématique milieu de terrain Dimitri Liénard, qui a prolongé son contrat jusqu'en 2021, rêve désormais d'une consécration en coupe de la Ligue et pourquoi pas de découvrir l'Europe avec le Racing la saison prochaine.

Il me manque un exploit cette année, j'espère que ce sera samedi prochain contre Guingamp"

"Je repense à ce coup franc contre Colmar le jour du derby et de mon anniversaire en National, la montée en Ligue 2, où je finis dans les meilleurs passeurs du championnat, l'année dernière, ce coup franc contre Lyon dans les ultimes moments du championnat restera graver à jamais pour moi et pour le club, ça nous a permis de rester en Ligue 1", se remémore le joueur de Strasbourg, natif de Belfort. "Mais il en manque un cette année, j'espère que ce sera samedi prochain contre Guingamp, ça me plairait bien de soulever le trophée place Kléber".

Je suis quelqu'un qui vient du peuple de la vie de tous les jours"

A 31, "Dim", son surnom dans les vestiaires alsaciens, a toujours les pieds sur terre. Le succès n'a pas fait dérailler l'ancien magasinier devenu pro sur le tard. "Je suis quelqu'un qui vient du peuple de la vie de tous les jours" aime à rappeler celui qui s'est surnommé lui-même avec autodérision "le paysan de Belfort"

La mauvaise passe actuelle du Racing club de Strasbourg - sept matchs sans victoire - ne l'inquiète pas : "peu importe, c'est un match couperet rien n'a avoir avec le championnat, il y a un mort, tu rentres sur le match et tu te mets minable". Et quand on lui rappelle l'enjeu en plus du trophée, à savoir un billet pour la coupe d'Europe la saison prochaine, la perspective laisse pantois Dimitri Liénard : "Dans mes rêves, je n'y ai jamais pensé une seconde, jamais".  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess