Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

FOOT | AJA-PSG : quatre jours à patienter avant la finale de la Coupe de France

-
Par , France Bleu Auxerre

Tous leurs collègues de Ligue 2 sont en vacances depuis vendredi mais eux font du rab, et ils n'en sont pas mécontents. Les footballeurs de l'AJA, qui ont pris la 9e place en championnat, après leur défaite 2 buts à 1 au Havre, disputent la finale de la Coupe de France ce samedi. Quatre jours à patienter avant de défier le grand Paris-Saint-Germain, champion de France. Quatre jours bien chargés.

Football (image d'illustration).
Football (image d'illustration). © Fotolia

Le championnat de Ligue 2 est terminé. Cela n'est pas une raison pour l'AJA de penser déjà à la prochaine saison. Les footballeurs icaunais, 9e place de Ligue 2, disputent la finale de la Coupe de France ce samedi au Stade de France, à Saint-Denis.Pendant quatre jours, ils vont devoir patienter et faire avec la pression qui monte, avant de défier le champion de France, le PSG.

À Auxerre jusqu'à jeudi

Les Icaunais vont passer les trois prochains à Auxerre avant de se rapprocher de Paris dès jeudi. Un entraînement est prévu chaque matin. Ensuite, les après-midi sont bien occupés : des soins pour réduire la fatigue de la fin de saison, répondre aux sollicitations médiatiques car de nombreuses télévisions, radios ou journaux couvriront cette Coupe de France. Ce ballet déjà a déjà débuté la semaine dernière et rappelle la récente épopée auxerroise en Ligue des Champions.

La coupe à Auxerre

Il y reviendra peut être d'ici quelques jours, mais avant la finale de Coupe de France, le trophée argenté est à Auxerre ce mardi. Les supporters de l'AJA ont rendez vous de 11h à 19h au Bar "Le Malibu", rue de Paris àAuxerre, pour se faire prendre en photo avec la coupe.

Trois étoiles

Jeudi matin, les Auxerrois rejoindront l'Oise et Chantilly au nord de Paris : place à la mise au vert dans un établissement grand luxe, un trois-étoiles au milieu d'une forêt de cinq hectares. Cet hôtel fut fréquenté par l'Équipe d'Italie pendant la Coupe du monde 1998 mais aussi par les joueurs de Guingamp, en 2009, quant, alors en Ligue 2, ils avaient soulevé la prestigieuse coupe argentée. Tiens tiens...

Vendredi : le Stade de France

La veille de la finale, vendredi, les Auxerrois vont déjà en prendre plein les yeux. Leur dernier entraînement se déroulera au Stade de France. L'enceinte sera vide, certes, mais forcément très impressionnante. Il ne leur restera ensuite que quelques heures à patienter avant d'enfiler leurs costards sur mesure fabriqués pour l'occasion, quelques heures avant de retrouver leurs 20.000 supporters habillés en bleu et blanc, des supporters qui rêvent d'exploit.

Des supporters icaunais nombreux à faire le déplacement

Plus de cent bus partiront de l'Yonne pour les amener jusqu'au Stade de France. Parmi les passagers : Gilles. Il a assisté à toutes les finales de coupe de France de l'AJA, celle de 1979, 1994, 1996, 2003 et 2005.

Foot supporter auxerrois

Il y a 36 ans, pour la première finale, il était déjà dans les tribunes du Parc des Princes. Gilles s'en souvient bien, c'était face au FC Nantes, en 1979 . L'AJA avait craqué pendant la prolongation : score final 4-1. Gilles, était aussi dans les tribunes du Parc des princes pour la deuxième finale de l'AJA en Coupe de France, en 1994 face à Montpellier. "Le première victoire où on a ramené la coupe à Auxerre, il y avait une grosse ambiance, des chants" se souvient Gilles après une victoire 3-0. Le match qui l'a fait le plus vibrer, c'était en 2003, la finale face au PSG . La victoire se joue sur un dernier but de Boumesong à la 89e minute : "là, c'était tendu, on n'était pas favoris. On gagne 2-1. On gagne le match à la fin, ça a vraiment été la délivrance, le stade a explosé de joie" , raconte-t-il. Gilles sera dans les tribunes du stade de France samedi soir pour la sixième finale de l'AJA en coupe de France. Il aimerait croire à un nouvel exploit face au PSG même si les Icaunais ne sont pas favoris.

 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess