Football

FOOT| Christophe Galtier risque gros à la commission de discipline

Par David Valverde, France Bleu Saint-Étienne Loire mardi 8 septembre 2015 à 15:18

L'entrée de Christophe Galtier sur la pelouse du Stadium le 8 aout 2015, après le tacle de Pesic sur Perrin.
L'entrée de Christophe Galtier sur la pelouse du Stadium le 8 aout 2015, après le tacle de Pesic sur Perrin. © MaxPPP

C'est ce jeudi 3 septembre que l'entraineur de l'AS Saint-Étienne est convoqué devant la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel pour avoir fait mine de frapper le Toulousain Pesic le 8 aout dernier.

Vous vous souvenez sans doute du coup de sang de Christophe Galtier, le 9 aout dernier, à Toulouse. En toute fin de match, le Toulousain Pesic tacle violemment par derrière Loic Perrin. Immédiatement, l'entraineur stéphanois entre sur la pelouse et fait mine de frapper l'aggresseur de son capitaine, une image qui a fait le tour des télévisions et qui a incité l'arbitre de la rencontre à l'expulser immdiatement. Pour l'instant, Christophe Galtier ne connait pas encore sa sanction pour ce carton rouge et ce geste d'humeur. Ce sera fait ce jeudi soir puisqu'il sera jugé (aujourd'hui) par la commission de discipline de la Ligue de Football.

Quelle sanction ?

Christophe Galtier sera suspendu, c'est certain, mais la question c'est pour combien de matches ? A titre d'exemple, pour avoir insulté l'arbitre de Caen-St Etienne en février dernier, Patrice Garande avait écopé de 2 matches. Mais dans le cas de Christophe Galtier, il très difficile de faire une estimation parcequ'il n'existe pas dans l'histoire récente d'exemple similaire, pas de jurisprudence. Un entraineur qui entre sur la pelouse pour faire mine de frapper un joueur, cela n'arrive jamais. Alors 3, 4, 5, matches de suspension ? Plus encore ? Tout est possible.A Toulouse, c'était la première fois que Christophe Galtier se faisait expulser en tant qu'entraineur principal. Mais en tant qu'adjoint, il a déjà un casier : le 7 avril 2000 il aggresse le Monégasque Marcelo Gallardo, dans les couloirs du Vélodrome, à l'abri des caméras. Il est suspendu 6 mois par la Ligue. C'était il y'a 15 ans mais ça pourrait peser dans la sanction. L'entraineur des Verts, s'est immédiatement excusé après la rencontre. Une sorte de plaider-coupable qui n'entrainera pas obligatoirement la clémence de la commission de discipline.

FBPAV MATIN Galtier après Toulouse