Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Foot - D1 féminine : l'internationale Julie Thibaud pose ses crampons chez les Girondins de Bordeaux

mercredi 30 août 2017 à 4:00 Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde

La jeune milieu de terrain a effectué mardi son premier entraînement avec les FCGB girls. Transfuge de Soyaux, elle espère réaliser une saison pleine, aider le club à s'installer dans l'élite et disputer la coupe du monde des moins de 20 ans l'été prochain en Bretagne.

Julie Thibaud est l'une des neuf recrues de l'intersaison girondine.
Julie Thibaud est l'une des neuf recrues de l'intersaison girondine. - ©fcgb

Elle a eu droit à une petite semaine de repos. Une semaine pour évacuer la déception d'un Euro nord-irlandais parfait jusqu'à ces cinq dernières minutes qui ont vu les joueuses du Bordelais Gilles Eyquem abandonner leur couronne aux Espagnoles (2-3).

"Je pense qu'on peut quand même être fières de notre parcours, explique la Niortaise, on finit vice-championnes d'Europe, ce n'est pas rien non plus. On a construit un groupe et on va bien travailler ensemble pour progresser et préparer comme il faut la coupe du monde".

Pour figurer dans le groupe France des moins de 20 ans qui aura la chance de disputer ce Mondial à domicile, Julie Thibaud va devoir d'abord être performante avec son nouveau club qu'elle découvre après quatre années passées à Soyaux. "La décision a été dure à prendre, confie-t-elle, parce que tout se passait très bien et que je n'avais pas de raisons de partir. Après, le projet de Bordeaux a fait que j'ai choisi de venir aux Girondins". Un choix facilité aussi par le fait que la jeune femme poursuit des études de DUT Génie mécanique à Talence.

Désireuse de s'installer dans un poste de numéro 6, celui qu'elle occupe en équipe de France, la jeune femme espère pouvoir aider Bordeaux à assurer un maintien un peu plus confortable que la saison dernière et rêve aussi d'un baisser de rideau au Matmut Atlantique. Les joueuses de Jérôme Dauba débuteront leur championnat dimanche à Lille.