Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

FOOT | Dernier et 111e derby à Gerland : Lacazette trois fois trop fort pour Saint-Étienne

lundi 9 novembre 2015 à 1:56 Par Olivier Roché, France Bleu Saint-Étienne Loire

Il y avait un peu d'histoire autour du 111e derby entre Lyon et Saint-Étienne ce dimanche : c'était la dernière fois que les Verts se déplaçaient sur la pelouse de Gerland. Les footballeurs lyonnais ont fêté ça comme il se doit grâce à un homme, Alexandre Lacazette, auteur d'un triplé : 3-0.

1er but de Lacazette dans le 111e derby face à l'ASSE
1er but de Lacazette dans le 111e derby face à l'ASSE © Maxppp

Ses larmes devant ses supporters ne trompent pas. Alexandre Lacazette est heureux de son match, de la victoire de l'Olympique Lyonnais pour le dernier derby dans l'enceinte historique du club : le stade de Gerland. On a beau être chauvin et fervent supporter des Verts, si on est un peu objectif, il faut reconnaître la suprématie des Gones ce soir. Dès le début du match, la possession de balle se place du côté lyonnais. Et la proportion ne variera pas ou presque pas durant le match pour avoir une moyenne de 60/40. Les Verts n'y sont pas. 

De l'engagement physique

Mais ce derby commence de façon engagé, peut-être trop. Au bout de 40 secondes, Vincent Pajot reçoit un carton jaune. Pourtant, il aurait du se méfier. Tony Chapron avait distribué 22 cartons jaunes en cinq matchs de Ligue 1 depuis le début de la saison : belle moyenne. Il peut en rajouter sept à son actif ce soir... Oui, quand même! Poutant avant ce match Lyon et Saint-Étienne étaient respectivement 1er et 2e au classement du fair-play. Mais c'est un derby et ça, ça change tout.

Match engagé où les coachs vont devoir gérer pas mal de blessures. A la demi heure de jeu, Maxime Gonalons et Fabien Lemoine sortent tous les deux, touchés et remplacés par Darder et Esseyric. L'entrée du Niçois permet de basculer dans un système plus offensif qu'avec trois milieux ( Pajot, Clément, Lemoine). Blessés, Pogba sortira à la 52e remplacé par Polomat et Umtiti par Bedimo (71'). Beric devra se faire soigner après un gros tacle de Ferri (soupçon de rupture de ligaments, ce qui serait un coup dur pour la suite), et Perrin prend une claque de la part de MBiwa, non signalée. Mais ça emmène à quelques échauffourées (Lopes prendra un carton jaune à son tour). Bref un derby. 

Triple dose de Lacazette

Mais ce qu'il faut retenir de ce derby, c'est la renaissance d'un buteur. Hélas, il a choisi de briller contre les Verts. Auteur de seulement deux buts en Ligue 1 cette saison, le meilleur buteur du championnat de la saison dernière, Alexandre Lacazette a retrouvé par trois fois le chemin des filets. En première période, Lyon maîtrise son sujet. Les Verts sont à la peine. On ne retrouve pas l'équipe qu'on avait adoré contre Dnipro. Les occasions sont du côté de la cage de Ruffier. Le Basque va d'ailleurs réalisé un coup de maître à la 38e en arrêtant coup sur coup les frappes de Ferri puis de Valbuena. Mais, trois minutes après cet exploit, il est obligé de s'incliner face à une balle piquée de Lacazette. Joli. Rien à dire. 1-0

Après la pause, on revoit des Verts plus entreprenants et frappant au but. Sans succès. Et ça ne va pas durer. Les Lyonnais sont trop forts pour nous ce soir. A la 59e, Ruffier arrête une frappe de Rafael mais le ballon revient sur Lacazette qui n'a pas besoin de ça pour être performant. Doublé de l'international. 2-0. Les quelques situations crées par Roux et Hamouma ne donnent rien. Même la sortie d'Assou Ekotto et l'entrée de Kevin Monnet Paquet ne changeront rien. Ceci dit, à trois défenseurs, Les Verts ne sont pas plus fébriles. Mais à quatre attaquants, ils ne sont pas plus dangereux. Dans les arrêts de jeu, le compte de l'ASSE est réglé avec le 3e but de Lacazette, auteur d'un joli numéro dans la défense des stéphanoise attentiste et méconnaissable.. Voilà Voilà.

Chaudes larmes, chaudes paroles

Au coup de sifflet finale, Jordan Ferri qui avaient beaucoup charrié le banc stéphanois est au centre d'un nouvel attroupement formé par des joueurs et de membres du staff. C'est tendu sur la pelouse de Gerland. Des images qu'on aime pas voir. Autre image qu'on aurait préféré ne pas voir, mais qui est objectivement belle : les larmes d'Alexandre Lacazette, très ému au moment de saluer les supporters lyonnais. 

Résumé du 111e derby entre l'OL et l'ASSE

On peut dire que Lacazette nous a "zlatané". Pour le 3e match à 21h00, un dimanche soir, c'est une nouvelle déculottée: la troisième. Après Nice, PSG, voila l'OL qui nous corrige et c'est peut-être celle qui fait le plus mal aux supporters. Des supporters absents une nouvelle fois à Gerland. Des supporters qui seront bien présents le weekend du 16 janvier dans le Chaudron pour le derby n°112. En tout cas, le prochain des matchs des Verts sera à nouveau un dimanche soir à 21h00 : contre l'Olympique de Marseille le 22 novembre. C'est la trêve internationale en attendant. Elle va faire du bien à tout le monde. Elle aura le mérite de bien préparer le match à Trondheim pour la qualification en 16e de finale de Ligue Europa.

Rendez-vous ce lundi 9 novembre, à 18h00, pour revenir sur ce Derby avec Stéphane Basson, entraîneur de l’ASF Andrézieux Bouthéon . Formé à l’ASSE, ancien international français de futsal, il réagira au derby de dimanche et à celui du week-end prochain entre son équipe et la Duchère au 7e tour de la Coupe de France.

 

Lire aussi

Ligue 1 : un derby toujours aussi électrique entre l'AS Saint-Etienne et l'Olympique lyonnais FOOT │Le 110e derby OL-ASSE, sommet régional et choc national

Tourisme : le Cantal joue la carte du derby Lyon - Saint-Etienne

FOOT │J-1 avant le derby ASSE-OL, la rivalité sur tous les fronts

 

▼ L'intégralité du 111e derby, à revoir ici ▼