Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Foot : bientôt la reprise en Ligue 1 pour le DFCO

dimanche 5 août 2018 à 18:34 Par Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne

Ce samedi 11 août, le DFCO entame sa troisième saison consécutive en Ligue 1. Pour les joueurs d'Olivier Dall'Oglio, l'heure est aux derniers réglages entre anciens et nouveaux. Ce week-end il s'agira de prendre un bon départ pour espérer faire aussi bien (voire mieux?) que la saison passée.

Olivier Dall'Oglio, l'entraîneur du DFCO entame sa troisième saison en Ligue 1
Olivier Dall'Oglio, l'entraîneur du DFCO entame sa troisième saison en Ligue 1 © Radio France - Stéphane Parry

Dijon, France

Le DFCO peut-il terminer dans la première moitié du classement de Ligue 1 et ainsi faire mieux que la saison dernière? Dijon avait ainsi fini à la 11e place, en réalisant une série de 10 matches consécutifs à Gaston-Gérard sans perdre. 

Évidemment les supporters y croient. Les joueurs et le staff dijonnais se montrent plus prudents. A cela plusieurs raisons : tout d'abord parce qu'après un début de championnat très mauvais au mois d'août 2017 (2 défaites lors des deux premières rencontres), les dijonnais s'étaient repris notamment à domicile en épinglant des équipes comme Rennes, Bordeaux ou Nice. "Il ne faut pas oublier que la saison dernière a été exceptionnelle pour le DFCO," souligne Olivier Dall'Oglio. Les rouges que beaucoup de spécialistes voyaient déjà en Ligue 2, ont fait mentir les pronostics et assuré  leur maintien avant la 38e et dernière journée. 

Gourcuff pour faire oublier Reynet

Depuis le mois de mai, il y a eu des changements au DFCO. Baptiste Reynet, le gardien emblématique du club, celui qui a souvent sauvé l'équipe d'une défaite annoncée est parti à Toulouse. Pour le remplacer, les dirigeants ont recruté un gardien islandais, Runar Alex Runarsson. Il aura la lourde tache de faire oublier Baptiste Reynet. 

Le gros coup des dirigeants c'est d'avoir persuadé Yoann Gourcuff de rejoindre la cité des Ducs. Souvent miné par des blessures à répétition, l'ancien joueur de Bordeaux, du Milan AC ou encore de Rennes aura pour mission d'apporter son expérience et pourquoi pas de relancer sa carrière. Des joueurs comme Cédric Varrault ou encore Florent Balmont ont réussi ce pari avec Dijon, alors pourquoi pas Yoann Gourcuff : "on va lui laisser du temps pour qu'il soit bien physiquement," avoue l'entraîneur dijonnais. "C'est un joueur qui a besoin d'être en confiance pour exprimer tout son potentiel. Il peut nous apporter beaucoup."     

Wesley Lautoa, arrière central au DFCO - Radio France
Wesley Lautoa, arrière central au DFCO © Radio France - Stéphane Parry

"J'ai très envie de montrer mon vrai niveau" - Wesley Lautoa 

Sauf départ de dernière minute, le coach dijonnais devrait pouvoir compter dans son effectif sur des joueurs essentiels comme Romain Amalfitano, Julio Tavares, meilleur buteur de l'histoire du club et Naïm Sliti, l'international tunisien présent avec sa sélection à la Coupe du Monde en Russie. 

"L'objectif pour nous sera de faire du jeu, comme l'an passé", insiste le coach dijonnais. Reste le chantier défensif. Plus mauvaise défense de Ligue 1 la saison passée, Olivier Dall'Oglio sait qu'il va lui falloir renforcer ce secteur. D'autant que Papy Djilobodi est parti en Angleterre et que Cédric Varrault en fin de contrat avec Dijon n'est plus là. Blessé lors du premier match de championnat à Marseille, Wesley Lautoa sait que les dijonnais sont attendus dans ce domaine. "Il faudra être plus concentré. Personnellement après une saison un peu galère, j'ai vraiment envie de montrer mon vrai niveau," admet le défenseur axial dijonnais. 

C'est en continuant à proposer du jeu et en verrouillant un peu plus ses derniers 18 mètres, que le DFCO peut espérer faire aussi bien voire mieux que la saison passée et comme le souhaitent les dirigeants, installer durablement Dijon parmi l'élite du foot français. Premier élément de réponse samedi avec un déplacement à Montpellier.