Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

FOOT | Elle est là! Les Verts décrochent la qualification pour les 16e de finale en Ligue Europa

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Pour la 5e journée de Ligue Europa, l'AS Saint-Étienne se déplaçait en Norvège. Et c'est sur la pelouse de Trondheim que l'ASSE va arracher sa qualification au terme d'un match laborieux. Mais, le plus important c'est le Verts vont gouter à nouveau aux 16e. Une première depuis 2008-2009.

Le but de Roux sur pénalty face à Rosenborg
Le but de Roux sur pénalty face à Rosenborg © Maxppp

Même si on veut y croire, jusqu'au bout on va trembler car l'AS Saint Etienne n'a pas brillé ce soir. Ce n'est pas l'ASSE qu'on avait aimé contre Dnipropetrovsk dans le Chaudron. Et pourtant, ce soir l'enjeu était grand: la qualification en 16e de finale de Ligue Europa. La dernière qualif remonte à la saison 2008-2009. Trop longtemps.Même un match nul peut qualifier les Verts.

Encore une fois, on a été touché par l'hommage aux victimes de Paris rendu par les Norvégiens. Une belle Marseillaise a résonné dans le Lerkendal Stadion. Mais dès le coup de sifflet, le foot reprend ses droits. Et on est content. On est content car l'ASSE propose un visage intéressant, incisif, et de l'envie. Mais trop peu d'occasion. La première frappe, et qui est cadrée, arrive seulement à la 14e minute par Cohade mais ça manque de conviction.

Bon début. La suite laisse à désirer.

Les norvégiens vont reprendre du poil de la bête. On n'a pas l'impression que ces joueurs sont en fin de saison dans leur pays. Mais ils vont montrer qu'ils ne sont pas champion de Norvège et vainqueur de la coupe de Norvège pour rien. Alors qu'ils avaient commencé la partie assez timidement, la suite tourne à leur avantage. Selnaes va d'ailleurs se faire remarquer avec deux grosses frappes (21' puis 23') dont la première fait trembler le poteau gauche de Ruffier. Ce qui devait arriver, arriva. A la 40e, en plein temps fort norvégien, Soderlund profite d'un très mauvais dégagement de la tête de Pierre Yves Polomat pour récupérer le ballon et la mettre au fond.1-0. Il est de temps de rentrer au vestiaire.

C'est difficile, mais on y croit toujours

On attend beaucoup de la seconde période. Car il suffit d'un match nul pour se qualifier. A ce moment là, Dnipro est toujours mené 1-0 à Rome. Pourtant, les nouvelles 45 minutes partent comme les premières s'étaient terminées. Des Verts peu inspirés et qui manquent d'impact, d'état d'esprit. Rosenborg réalise encore de belles choses notamment sur une contre attaque à la 50e, Mikkelsen tire et Ruffier s'interpose avec ses deux pieds. Malgré tout Cohade va se montrer entreprenant. Il va distiller des ballons d'attaque intéressants pour Nolan Roux notamment (54' et 56'). A l'heure de jeu, celui des Verts reste malgré tout assez insipide.

Le retour des Verts

On a un oeil en Italie, le FC Dnipro est revenu au score. 1-1. Les Verts sont tout de même toujours 2e du groupe G. Trois minutes plus tard, les Italiens marquent 2-1.En Norvège, Monnet Paquet et Hamouma ne vont pas parvenir à achever correctement leurs coups de tête respectifs. Mais on sent quand même un nouvel élan, une nouvelle envie. Maupay (entré à la place de Cohade) et Perrin vont offrir de belles situations (75' et 76'). A force de pousser, les Norvégiens vont se mettre à la faute. Et la 79e, Hamouma est fauché dans la surface. Roux se charge de tirer le pénalty. Souvenons nous qu'au match aller c'était déjà lui qui avait égalisé sur pénalty en fin de match. L'histoire se répète pour Rosenborg. Nolan trompe Hansen. 1-1. Et la qualification est de retour.

Les dix dernières minutes vont être longues. Surtout avec cette situation brouillonne dans la surface stéphanoise avec Ruffier qui ne sort pas mais ça tient. On souffle! Deux minutes de temps additionnel, c'est court et long en même temps. Mais le coup de sifflet libérateur résonne et les Verts et Christophe Galtier peuvent se diriger vers les 500 supporters stéphanois pour célébrer leur joie de retrouver les 16e de finale de Ligue Europa.

la joie des Verts après la qualification en 16e de finale de Ligue Europa
la joie des Verts après la qualification en 16e de finale de Ligue Europa © Maxppp

Résumé du match entre Rosenborg et ASSE.

Ce fut laborieux. La Lazio nous aide un peu en battant Dnipro 3-1. Mais la qualification est là. On espère qu'elle sera une nouvelle dose d’énergie pour se relancer en championnant dès dimanche dans le Chaudron face à Guingamp. Match à vivre dès 13h sur France Bleu Saint-Étienne Loire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess