Football DOSSIER : Le PSG sur France Bleu Paris

Foot Féminin - sans stade fixe, les joueuses du PSG retournent au Camp des Loges... Pour ce week-end

Par Bruno Salomon et Emmanuel Collardey, France Bleu Paris mardi 19 septembre 2017 à 16:58

Les joueuses du PSG veulent simplement avoir un terrain pour jouer
Les joueuses du PSG veulent simplement avoir un terrain pour jouer © Maxppp - Anthony Massardi

Volte-face temporaire pour le PSG qui ne veut plus accueillir les matchs officiels de son équipe féminine dans son camp de base : elles pourront malgré tout jouer au Camp des Loges ce week-end, pour accueillir Lille.

Les joueuses du PSG ont découvert mardi en fin de journée la pelouse où elles affronteront Lille dimanche à 15 heures : c'est un endroit qu'elle connaissent bien puisqu'il s'agit du stade Georges-Lefèvre au Camp des Loges, le centre d'entraînement du PSG. Un camp de base où elles ne sont pourtant plus les bienvenues, pour disputer leurs matchs de compétition. Mais devant l'absence de solution de rechange pour cette 3ème journée de championnat, le club a changé d'avis. Pour ce week-end. Le feuilleton n'est donc pas terminé.

Un feuilleton qui commence à devenir ridicule. Il y a deux semaines le club, via Antero Henrique le nouveau directeur sportif, a décidé que la section féminine ne jouerait plus au camp des loges à Saint-Germain-en-Laye. Le stade Georges Lefevre est désormais la priorité de la réserve masculine du PSG (N2), les U19 (moins de 19ans) et les U17. Problème, aucun stade n'a été prévu pour faire jouer les dernières finalistes de la Ligue des champions. Il a été question un temps d'un retour à Charléty (Paris, 13ème), d'un vague intérêt pour le stade Jean-Bouin (Paris, 16ème), du stade Léo-Lagrange de Poissy voir de Versailles.

Eurosport jette l'éponge

Une solution a donc été trouvée pour dimanche, mais pour l'instant, ce n'est qu'une solution temporaire, et trop tardive pour permettre aux téléspectateurs de les voir jouer ce dimanche contre Lille : avant l'annonce de cette décision, la chaîne Eurosport a du annuler sa retransmission de la rencontre ne sachant pas où installer ses caméras.

A lire : Mondial 2019, c'est parti !