Football

Foot France–Ukraine : le Girondin Mathieu Valbuena a les crocs

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde vendredi 1 novembre 2013 à 11:48 Mis à jour le lundi 18 novembre 2013 à 11:48

Mathieu Valbuena bien parti pour être titulaire dimanche face au Honduras.
Mathieu Valbuena bien parti pour être titulaire dimanche face au Honduras. © Maxppp

S'il a sans doute mal vécu d'être relégué sur le banc du Stade olympique de Kiev vendredi, le milieu de terrain girondin n'a pas commenté les choix de Didier Deschamps et assure qu'il donnera tout pour aider les Bleus à réaliser l'exploit.

Il a bien sûr pris soin de botter en touche . Vu la prestation livrée vendredi en Ukraine, il aurait été malvenu pour Mathieu Valbuena d'étaler un quelconque mal être devant les micros. Titulaire depuis un an avec Didier Deschamps, il a perdu pourtant perdu sa place sur un rendez-vous décisif. 

Ces dernières semaines, le lutin de Bruges a expliqué ses prestations marseillaises devenues moins tranchantes par une baisse de régime physique . Une franchise qui a peut-être fini de convaincre le sélectionneur d'aligner Samir Nasri.

"Je me trouve de mieux en mieux à l'entraînement. De toutes façons, ces matches là se jouent dans la tête." — Mathieu Valbuena

La performance transparente du joueur de Manchester City a fait, par ricochet, remonter la côte du milieu de l'OM qui pourrait bien débuter à Saint-Denis, soit dans un poste de meneur axial, soit sur le côté droit .

Mathieu Valbuena ici sous le maillot de l'OM - Maxppp
Mathieu Valbuena ici sous le maillot de l'OM © Maxppp

Si son gabarit reste un frein dans le défi physique que ne vont pas manquer d'imposer les Ukrainiens, Mathieu Valbuena a pour lui sa vivacité, son sens du but et sa qualité de frappe sur coup de pied arrêté . Il a aussi une hargne qui a souvent été le moteur de sa carrière. L'ancien joueur de Langon-Castets et Libourne Saint Serin a d'ailleurs appelé son autobiographie "Mon parcours du combattant".

Mathieu Valbuena : "On a plus de qualité qu'eux"

Une hargne qu'il aimerait voir déteindre sur ses coéquipiers. À 29 ans, le Girondin sait, malgré l'ampleur du défi, que la chance de disputer une coupe du monde ne se représentera peut-être pas.

Sa rentrée dans le onze de départ pourrait ne pas être la seule. Privé de Laurent Koscielny, expulsé, à Kiev, Didier Deschamps pourrait également sortir Eric Abidal et aligner une charnière Raphaël Varane - Mamadou Sacko . Autre changement envisageable, l'entrée de Moussa Sissokho sur le côté droit, ce qui enverrait Loïc Remy sur le banc.

À vous de voter

Mathieu Valbuena : "Si je dois jouer, j'aurai la rage"