Football

Foot - Girondins de Bordeaux : quand Willy Sagnol agace ses confrères

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde lundi 9 mars 2015 à 7:00

Willy Sagnol lors du match à Nantes le 13 décembre dernier.
Willy Sagnol lors du match à Nantes le 13 décembre dernier. © MaxPPP

Une vive altercation a opposé samedi l'entraîneur bordelais à son homologue caennais Patrice Garande. Un mois plus tôt, c'est le technicien d'Evian, Pascal Dupraz, qui avait fustigé son attitude sur le banc pendant les matches. Décryptage.

Simple loi des séries ou vrai malaise ? En quelques semaines, Willy Sagnol a été la cible de vives critiques de la part de deux de ses collègues de Ligue 1.

Début février, pendant le match Evian / Bordeaux, l'entraîneur haut-savoyard Pascal Dupraz avait vivement interpellé Willy Sagnol, excédé par ses gesticulations et ses interventions répétées auprès du corps arbitral. Il lui avait demandé de jouer son "rôle d'éducateur" et en avait remis une couche après la rencontre.

Samedi, ce n'est pas l'attitude mais la communication du technicien bordelais qui a fait sortir Patrice Garande de ses gongs.

En cause, le cas d'Emiliano Sala, prêté à Caen par Bordeaux, et qui est resté en tribunes en raison d'un accord verbal entre les deux clubs. Accord rendu publique par Jean-Louis Triaud mais au sujet duquel les deux entraîneurs ne sont visiblement pas sur le même longueur d'ondes.

Patrice Garande : "A un moment donné j'ai même crû que Pascal Obispo allait donner son avis"

L'incident terminé et la victoire (2-1) en poche, Willy Sagnol a joué l'apaisement comme il l'avait fait à Annecy le 7 février dernier.

Willy Sagnol : "Parfois ça monte un peu dans les tours"

Alors, manque de maîtrise d'un entraîneur encore jeune ? Volonté de ne pas se laisser marcher sur les pieds et de défendre son beefsteak dans un poste sous haute pression ? Ou bien difficulté pour certains entraîneurs de Ligue 1 de voir débarquer dans le milieu un ancien joueur, pressé de faire ses preuves ?

On suivra en tous cas avec attention les poignées de main à venir entre Willy Sagnol et ses confrères du championnat.