Football

FOOT │J-1 avant le derby ASSE-OL, la rivalité sur tous les fronts

Par David Valverde, France Bleu Saint-Étienne Loire vendredi 17 avril 2015 à 18:54

Les supporters des Verts
Les supporters des Verts © MaxPPP

Plus que quelques heures à patienter pour les supporters des Verts avant de vivre l'un des moments, si ce n'est LE moment le plus important de la saison : le derby face à l'Olympique Lyonnais. Ce sera dimanche à 21h au stade de Gerland, en guise de conclusion de la 33e journée de Ligue 1.

L'enjeu est décisif pour les deux formations : à Lyon il s'agit d'engranger des points pour continuer de croire au titre et coiffer le PSG au poteau. A St-Etienne, l'ambition est un peu moindre mais tout aussi importante : sécuriser un ticket qualificatif pour la Ligue Europa et se laisser l'espoir de pourquoi pas monter sur le podium en fin de saison. Voilà pour les données qui deviendront très concrètes au coup d'envoi, mais avant cela, le derby c'est une affaire de rivalité, des petites histoires.Qu'est ce qui fait la différence majeure entre les 2 clubs. Pour Christian Lanier, journaliste au Progrès à Lyon qui couvre l'Olympique Lyonnais depuis 30 ans, "les Stéphanois ont cette identité et c'est un club plus ancien. La culture foot y est plus importante. Le Stade de Gerland n'a été habité qu'en 1950. On n'est pas du tout dans le même rapport et Lyon et un peu plus neuf par rapport à cela".

Les supporters stéphanois n'iront pas à Lyon

C'est officiel depuis ce vendredi matin. Les 5 groupes de supporters ont décidé de boycotter le déplacement à Gerland. Comme pour le match de Coupe de France à Paris, ils contestent la limitation du parcage et l'ultrasécurité qui entoure leur déplacement . Mais Christophe Galtier n'a pas abandonné l'idée de les voir à Lyon. Il doit discuter avec eux ce samedi

DERBY J-1 BOB Galtier sur boycott

Rivalité sur les réseaux sociaux

Aujourd'hui pour saisir l'effervescence qui règne autour du derby, il suffit d'aller sur les réseaux sociaux. Facebook, Twitter, Instagram permettent de faire monter la pression à distance sans avoir à se confronter en personne. Dimanche soir, les mots clés #Derby et #OLASSE seront sans aucun doute les plus utilisés par les internautes français. Et avant même la rencontre, cela dérape très régulièrement en insultes et il est finalement assez rare d'assister à des échange courtois entre Lyonnais et Stéphanois. Les réseaux sociaux à l'heure du derby deviennent donc une immense zone de défoulement entre supporters. Et à ce jeu là les fans des Verts sont apparemment sous représenté si on en juge par le nombres de personnes qui disent aimer l'ASSE ou l'OL . Ils sont 3 fois plus nombreux sur Twitter coté lyonnais, et 4 fois plus nombreux sur Facebook.