Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Foot - L1 : Bordeaux à cran avant la réception de l'AC Ajaccio

dimanche 1 décembre 2013 à 7:00 Par Martin Cotta, France Bleu Gironde

Dispute entre joueurs après le match, déclarations acerbes du président et un Francis Gillot de mauvaise humeur. La défaite contre Francfort et l'élimination en Ligue Europa ont peut-être laissé des traces dans le vestiaire. Pas une bonne nouvelle avant d'affronter l'AC Ajaccio en Ligue 1 où Bordeaux a un besoin impératif de se relancer.

L'entraîneur bordelais Francis Gillot en conférence de presse
L'entraîneur bordelais Francis Gillot en conférence de presse © Radio France - Pierre Breteau

À Bordeaux les Tontons flinguent toujours. Cela avait commencé avec Jean-Louis Triaud le président des Girondins de Bordeaux et ses déclarations après le match contre Francfort perdu 1 but à 0. "On a joué à deux à l'heure ". Il avait qualifié ses joueurs de "retraités ".

Le président bordelais craignait même qu'en jouant comme l'on fait ses joueurs "on s'ennuie pendant le reste de la saison ". Si la réaction du dirigeant, déçu, sentait peut-être volontairement le "bizzare" elle a peut-être piqué les joueurs dans leur orgueil : "Le président a déclaré cela parce qu'il est déçu, à chaud. Après, peut-être qu'il voit cela avec plus de recul aujourd'hui ", espère quand même Lamine Sané un des défenseurs, coupable sur le but allemand jeudi.

Lamine Sané retrouvera t-il son niveau de l'année dernière ?  - Radio France
Lamine Sané retrouvera t-il son niveau de l'année dernière ? © Radio France - Martin Cotta

N'empêche que juste après le coup de sifflet final à Chaban-Delmas jeudi, ça flinguait déjà entre Henrique et Faubert qui s'expliquaient franchement et qu'on aurait séparé pour finir. "Cela montre que les joueurs sont concernés par le terrain ", tempère Francis Gillot le coach en bon sapeur-pompier. "Je préfère voir ce genre de situation que rien du tout" , ajoute t-il.

"Quand on a perdu on a le droit d'en prendre plein la gueule." — Francis Gillot

Un Francis Gillot qui n'a pas du tout goûté l'éliminination des siens jeudi après avoir soufflé le chaud et le froid sur l'intérêt de la Ligue Europa en Gironde (l'entraîneur a souvent répété qu'il fallait la jouer à fond alors qu'avant la réception de Tel Aviv en octobre, il affirmait que Bordeaux n'avait pas l'effectif pour jouer sur deux tableaux).

Francis Gillot est-il donc soulagé de ne plus avoir à jouer l'Europa League ou est-il déçu ? L'entraîneur, en bon flingueur, a tenu à mettre les choses au point, façon puzzle, devant les journalistes (qui en prennent pour leur grade au passage).

Ajaccio : l'occasion de rebondir

Face à des Corses avant-derniers du championnat Bordeaux doit remettre les points sur les "i". Et du même coup retrouver sa souveraineté sur sa pelouse. Les Marine et Blanc restent sur deux défaites à domicile contre le FC Nantes et contre Francfort. Là Francis Gillot ne se cache pas : "On attend une victoire ", point barre. Bordeaux est actuellement 12e de Ligue 1 et doit entamer sa remontée ce dimanche à 14 heures pour ne pas décrocher du groupe de tête avant la trêve hivernale.

Un secteur de jeu sera particulièrement observé contre l'AC Ajaccio: la défense.Depuis le début de la saison Bordeaux a pris 18 buts en championnat, presque tous dans les 5,50 mètres . "Mais ce n'est pas que la faute des défenseurs ", estime Lamine Sané, "les premiers défenseurs sont les attaquants donc c'est la faute de l'équipe dans son ensemble" , explique t-il. Bordeaux a tout intérêt à remettre de l'agressivité derrière surtout quand devant les attaquants ne marquent pas beaucoup en ce moment. "Pourtant à l'entraînement on dit aux joueurs d'être efficaces, ce a commence par là ", s'agace le coach des Girondins de Bordeaux.

Ajaccio: une équipe "qui mérite beaucoup plus" selon le coach girondin

La bonne nouvelle c'est que l'AC Ajaccio se déplace en Gironde sans ses pièces maîtresses : Ronald Zubar, défenseur central, Benoît Pedretti blessé tout comme son milieu de terrain Ricardo Faty.

FC Girondins de Bordeaux - AC Ajaccio c'est ce dimanche à 14 heures au stade Jacques Chaban-Delmas. Un match que vous pourrez suivre en direct sur notre compte twitter

Le groupe des Girondins de Bordeaux :

Carrasso, Olimpa - Faubert, Bréchet, Henrique, Orban, Sacko, Poundjé, N'Guemo, Mariano, Sertic, Sané, M-Belay, Rolan, Obraniak, Jussiê, Saivet, Diabaté

Les absents : Poko, Traoré (blessé) Jug, Planus, Ben Khalfallah, Kaabouni, Bellion, Savic (choix), Chalmé (repos)

"Pas une équipe de tocards (...) je ne lis que des conneries !"