Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Foot L2 Berri - AC Ajaccio : La première victoire de la saison à domicile ?

-
Par , France Bleu Berry

La Berri n'est pas encore en danger au regard du nombre de journées qu'elle doit disputer. Mais le premier succès de la saison face à l'AC Ajaccio n'a jamais été autant attendu.

Le jeune milieu de terrain Léo Leroy (19 ans) qui revient de blessure espère lui aussi décrocher la première victoire de la saison à domicile
Le jeune milieu de terrain Léo Leroy (19 ans) qui revient de blessure espère lui aussi décrocher la première victoire de la saison à domicile © Maxppp - Jean-Pierre BELZIT

Châteauroux, France

Décidément ce début de saison est très compliqué c'est le moins que l'on puisse dire pour les footballeurs de la Ligue 2. Après leur élimination au premier tour en Coupe de la Ligue (3-1) sur la pelouse de Niort, ils doivent pour éviter de trop gamberger s'imposer pour la première fois de la saison chez eux face à l'AC Ajaccio et ce pour le compte de la quatrième journée de Ligue 2. 

N. Usaï :" La victoire est obligatoire, il ne faut pas avoir peur des mots"

Est ce que justement la victoire est obligatoire face aux Corses ? Nicolas Usaï l'entraîneur Castelroussin ne disait pas autre chose après l'élimination à Niort en Coupe de la Ligue : "Oui on peut dire ça. La victoire est obligatoire face à l'AC Ajaccio. Il ne faut pas avoir peur des mots. Il faut être capable d'aller chercher des ressources nécessaires et psychologiques. Au delà de ça il faut surtout se créer des occasions et marquer des buts. C'est surtout en terme de confiance que ce premier succès est obligatoire." Vu le nombre de journées qu'ils reste à jouer la Berri n'est pas encore en danger sportivement. Le seul soucis quand vous démarrez un championnat de cette façon c'est que vous traînez comme un boulet une entame comme celle-ci. Les dirigeants ne doivent pas céder à la panique car après ce match important certes pour les bleu et rouge face aux Ajacciens, il restera trente quatre journées à disputer. Autre interrogation, la Berri doit-elle se renforcer en raison de ce début de championnat raté ? 

N. Usaï : "Mon équipe à besoin d'être renforcé par Marega Cordoval Tormin et Kenny"

L'entraîneur Castelroussin ne veut pas céder à la panique du côté des renforts possible : " Mon équipe à besoin d'être renforcée par Marega, Cordoval, Tormin et Kenny. Quand ils seront aptes à jouer ce sera déjà pas mal. En plus il y a toujours au club une réflexion sur le plan économique. Mais si vous voulez au lieu de parler de renfort nous allons parler de profil de joueurs. Et il se trouve que _nous avons deux joueurs dans le groupe capables de nous amener de la puissance de la profondeur et de la répétition de course, c'est Razak Boukari et Philippe Kenny.Il se trouve que ces deux joueurs sont indisponibles_. Alors on se pose beaucoup de question mais il faut surtout ne pas céder à la panique mais au contraire rester lucide." Le marché des transferts ferme ses portes le deux septembre prochain. Il peut encore se passer beaucoup de choses en Ligue 1 et en Ligue 2. En attendant les supporters de la Berri espèrent de tout cœur célébrer la première victoire de la saison à la mi-Août qui plus est à domicile face à l'AC Ajaccio l'actuel 11ème. Par ailleurs et dans le cadre du championnat du monde de voltige aérienne qui se teindra du 22 au 31 Août prochain à l'aéroport de Châteauroux, un passage en patrouille de quatre avions de voltige s'effectuera au dessus du stade Gaston-Petit juste avant le coup d'envoi.