Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

FOOT │ Le Fichier Stade c'est du "délire" pour la Ligue des Droits de l'Homme

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

C'est le dossier qui agite le milieu des supporters depuis quelques jours déjà : le "Fichier Stade". Un système qui permet de collecter des informations sur les supporters, validé par le Ministère de l'Intérieur et mis en œuvre par la Préfecture de Police de Paris. Les supporters s'en émeuvent d'où qu'ils soient en France et la Ligue des Droits de l'Homme a réagi dans le Débrief ce lundi soir.

Michel Tubiana, le président d'honneur de la Ligue des Droits de l'Homme
Michel Tubiana, le président d'honneur de la Ligue des Droits de l'Homme © Maxppp

Il s'agit actuellement d'un dispositif qui concerne uniquement la région parisienne.

*L'objectif : prévenir les troubles à l'ordre public et assurer la sécurité des personnes qui assistent à des rencontres sportives, principalement du Paris St-Germain.Les moyens :* le système permet de ficher n'importe quelle personne qui assiste à une manifestation sportive, avec des informations très complètes et précises. Quand l'une de ces personnes est jugées indésirable, la Préfecture peut l'interdire de stade.Les proches sont également fichés. C'est donc un fichier qui concerne les supporters classiques, un fichier différent de celui qui répertorie déjà les hooligans. C'est une grave atteinte aux libertés et un fichage généralisé dangereux pour Michel Tubiana, le président d'honneur de la Ligue des Droits de l'Homme.

"C'est une atteinte à la vie privée de tous les citoyens de la région parisienne. Il s'agit de ficher tous les spectateurs de manifestation sportive. Dès que vous êtes qualifiés de supporter par la police, vous serez rentrés dans ce fichier et on rentrera la personne qui vous accompagnera, les mineurs dès l'âge de 13 ans. C'est une atteinte insupportable à la vie privée. A terme, dans la mesure ou le ministère de l'Intérieur est parti dans ce délire, pourquoi pas le faire à Marseille, Dijon ou Lille..."

Interview de Michel Tubiana, président d'honneur de la Ligue des Droits de l'Homme

La LDH a décidé de déposer un recours devant le Conseil d'Etat. C'est le cas aussi de l'Association stéphanoise de lutte pour un football populaire. Une audience a été fixée au 12 mai.

Supporters Stéphanois
Supporters Stéphanois © Maxppp
Choix de la station

À venir dansDanssecondess