Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

FOOT - Le plus jeune arbitre de Ligue 2 de l'histoire est haut-savoyard

jeudi 28 janvier 2016 à 19:16 Par Nicolas Peronnet, France Bleu Pays de Savoie

Originaire de Saint Pierre en Faucigny, où il est vit toujours, Willy Delajod va devenir ce vendredi le plus jeune arbitre professionnel de l'histoire de la Ligue 2.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Maxppp

Il s'appelle Willy Delajod, il habite Saint Pierre en Faucigny, et il va devenir ce vendredi soir le plus jeune arbitre professionnel de l'histoire du foot français en Ligue 2. Ce haut savoyard qui vient de fêter ses 23 ans donnera le coup d'envoi à 20h de Valenciennes/Red Star, pour le compte de la 23e journée du championnat. Une vocation pour ce Saint Pierrois qui avoue avoir seulement "tapé dans le ballon" jusqu'à ses 13 ans, avant d'intégrer un sport-étude arbitrage à 15 ans, et de gravir les échelons à vitesse grand V.

Un petit stress

Joint dans le train pour Valenciennes, un peu en retard parce qu'il avait "oublié ses oreillettes", Willy Delajod reconnaît "un petit stress" avant de se lancer dans le grand bain, mais aussi une certaine impatience : "J'ai tout fait pour être prêt, physiquement et mentalement, mais comme toute première, elle est génératrice d'un petit stress. Je suis surtout impatient d'être à 20h pour donner mon premier coup de sifflet".

ECOUTEZ Willy Delajod "j'ai tout fait pour être prêt"

La Ligue 2 ...pour commencer

Être le plus jeune, c'est "plutôt anecdotique" estime le haut savoyard, qui reconnaît malgré tout sa fierté d'entrer dans la cour des grands : "Ça n'enlève aucune caractéristique à ma fonction, je vais devoir faire le même travail que mes collègues. Les joueurs se moqueront bien de mon âge, ce qui compte c'est qu'on parle le moins possible de moi. Personnellement, c'est vrai que c'est une fierté, mais je ne compte pas m'arrêter là".

ECOUTEZ Willy Delajod "Je ne compte pas m'arrêter là"