Football

FOOT │Les bons points des Verts avant la demi-finale contre le PSG

Par David Valverde, France Bleu Saint-Étienne Loire samedi 4 avril 2015 à 15:25

Franck Tabanou, défenseur de l'ASSE
Franck Tabanou, défenseur de l'ASSE © MaxPPP

L'AS St-Etienne est allée chercher un match nul vendredi sur la pelouse du Stade Louis. Les Verts ont mené l'espace de six minutes grâce à Mevlut Erding avant d'être repris par Anthony Martial. Cette confrontation entre deux prétendants à l'Europe permet de tirer des conclusions intéressantes côté stéphanois avant le déplacement au Parc des Princes, mercredi en demi-finale de la Coupe de France.

Les points positifs

Mevlut Erding : l'international turc a signé vendredi soir son 7e but de la saison en Ligue 1 et s'est montré à la hauteur de la confiance de son entraîneur Christophe Galtier. Erding a énorméent courru, comme d'habitude, mais il a aussi permis à son équipe de mener au score d'une tête loin d'être facile à ajuster. Cela va mieux en le disant, mais l'ASSE a besoin d'attaquants qui marque. Erding en est un et il a relégué, depuis longtemps et pour longtemps, Ricky van Wolfswinkel sur le banc.Franck Tabanou : le latéral gauche a servi Erding sur un plateau d'un centre sublime. Le type d'offrande que l'on a plus vu chez lui cette saison en défenseur, que la précédente en ailier gauche. Sous les yeux de Didier Deschamps, il a su élever son niveau défensif en abattant un gros travail d'opposition et de récupération. La défense à 5 : Christophe Galtier a fait évoluer son système de 2 centraux et 2 latéraux à 3 centraux et de latéraux en fin de match pour contrer le passage à deux pointes monégasques en fin de match. Le changement aura eu le mérite de permettre une fin de match tranquille pour les Verts, mais aussi de préparer sur ce point le déplacement mecredi à Paris. L'entraîneur de l'ASSE affectionne ce dispositif pour les grands rendez-vous (les derbies, l'Inter et le PSG). Les 15 minutes à 5 derrière pourraint servir de base de travail pour le staff d'ici au déplacement au Parc des Princes.  

Mevlut Erding, l'attaquant de l'ASSE - Maxppp
Mevlut Erding, l'attaquant de l'ASSE © Maxppp

Les points négatifs

Le flanc droit : Kevin Monnet-Paquet et François Clerc ont passé une soirée très compliquée face à Kurzawa et Ferreira Carasco. C'est d'ailleurs de ce côté droit qu'est venu le but de Monaco, et il ne pouvait pas en être autrement, finalement. Face au PSG, face à Maxwell, Cavani ou Lavezzi, le défi sera encore plus dur à relever. Si Laurent Blanc et son staff ont eu la bonne idée de visionner le match de l'ASSE, ils n'auront pas eu de mal à cibler le point faible actuel des Stéphanois.La réactivité : Ni le staff ni les joueurs n'ont réagi ou augmenté leur degré de vigilance lorsque l'AS Monaco est passé à deux pointes avec l'entrée de Martial aux côtés de Berbatov. Deux minutes plus tard, les Monégasques égalisaient. Lorsqu'un côté souffre défensivement et que l'équipe adverse renforce l'axe, il n'est pas possible de faire comme si de rien n'était.Les supporters : ils ont été nombreux, bruyants, magnifiques à Louis 2. Et ils manqueront terriblement au Parc des Princes. PSG - ASSE, rencontre à vivre mercredi à partir de 20h en direct depuis le Parc des Princes, avec la conférence de presse des entraineurs également en direct après la rencontre.

Kevin Monnet Paquet pendant la rencontre Qarabag-ASSE - Maxppp
Kevin Monnet Paquet pendant la rencontre Qarabag-ASSE © Maxppp

Monaco - St Etienne but Erding