Football DOSSIER : Toute l'actualité de la Ligue 1

Foot - Ligue 1 : les Girondins à Nantes pour prolonger l'embellie

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde samedi 23 janvier 2016 à 8:22

Clément Chantôme et Bordeaux ont remporté leurs cinq matches disputés en 2016.
Clément Chantôme et Bordeaux ont remporté leurs cinq matches disputés en 2016. © Maxppp

Depuis le début de l'année, Bordeaux n'a pas encore trouvé plus fort que lui. En déplacement ce samedi (20h) à Nantes, il espère poursuivre sa série et préparer au mieux sa demi-finale de coupe de la Ligue mardi à Lille.

Vu de loin, c'est un derby de l'Atlantique version "ventre mou". Respectivement 10èmes et 11èmes au classement, Girondins et Nantais sont pour l'instant à ranger dans la catégorie "peut mieux faire".

Mais dans un championnat où, en dehors de l'ogre PSG et du cancre Troyes, personne n'est sûr de rien, les deux rivaux de la côte ouest n'ont pas abandonné l'espoir d'être au tableau d'honneur au moment de la remise des récompenses.

Le podium est à cinq points

Depuis le début de l'année, les deux élèves s'appliquent. Après une fin 2015 sans saveur (cinq nuls d'affilée !), les Canaris se sont remis au travail pour prendre quatre points en Ligue 1 (victoire face à St Etienne et nul à Guigamp) et passer deux tours de coupe de France (Blanc Mesnil et Mantes la Ville) pour décrocher un huitième de finale qu'ils joueront début février à ...Bordeaux.

Les Girondins, eux, ont fait encore mieux avec cinq victoires qui leur permettent d'être encore en course sur trois tableaux.

André Poko : "On est plus solidaire, on joue en équipe"

Alors si le rendez-vous de mardi prochain à Lille est bien sûr coché sur le calendrier avec à la clé la possibilité de retrouver une finale de coupe et le Stade de France, l'équipe de Willy Sagnol ne veut pas briser sa dynamique à la Beaujoire. Elle n'est après tout qu'à cinq points d'un podium qui semblait inaccessible il y a encore deux mois.

Son dernier succès mardi à Angers a aussi permis de faire souffler les cadres et de faire briller les jeunes de la formation. Une bonne nouvelle pour l'émulation d'un groupe qui semble enfin prendre conscience de son potentiel et de ses responsabilités.

Willy Sagnol admet que les jeunes ont perturbé la hiérarchie. - Radio France
Willy Sagnol admet que les jeunes ont perturbé la hiérarchie. © Radio France - Arnaud Carré

Willy Sagnol : "Les statuts ont évolué avec le temps"

Les cadres devraient faire leur retour dans l'équipe de départ. Le trio Rolan, Jussiê, Maurice-Belay est laissé au repos. Poko, Contento et Khazri reviennent dans le groupe.

Le 30 août, Khazri et Gajic avaient offert un succès tranquille aux supporters bordelais. Des supporters privés par arrêté préfectoral du déplacement en Loire Atlantique. Mais qui comptent sur un bon résultat sur les terres du rival nantais. Histoire d'atténuer un peu leur déception.