Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Ligue 1 - Girondins de Bordeaux : garder le sourire face à Lille

Par

Les Bordelais espèrent que le succès ramené de Guingamp aura enfin lancé leur saison. Ils en sauront plus après avoir reçu ce mercredi (19h) une équipe lilloise qui est la bonne surprise du début de championnat.

En progrès, Bordeaux va se tester face à des Dogues plutôt mordants. En progrès, Bordeaux va se tester face à des Dogues plutôt mordants.
En progrès, Bordeaux va se tester face à des Dogues plutôt mordants. © AFP - Charly Triballeau

13 points sur 18 après six journées, Lille n'avait jamais fait aussi bien depuis la saison 1994-95 qui marquait l'instauration de la victoire à trois points. Un renouveau qui fait suite à une saison galère marquée par le départ de Marcelo Bielsa fin 2017, remplacé par Christophe Galtier qui avait réussi à maintenir le club en Ligue 1 (17ème) avec 38 points.

Publicité
Logo France Bleu

Surveillé de très près par la DNCG, le LOSC s'est séparé de ses gros salaires et a essayé de recruter malin pour arriver à la fin de l'été à une balance excédentaire de 50 millions d'euros.

Les Dogues sont lâchés

Côté terrain, le staff a cherché à reconstruire un état d'esprit au sein d'un groupe dont il connaissait le potentiel mais dont la jeunesse l'avait empêché de faire front au plus fort des turbulences.

Aujourd'hui, Lille n'est sûr de rien mais il débarque au Matmut Atlantique avec un joli matelas de points et le statut de dauphin du PSG qu'il va tenter de conserver avant un match de gala dimanche à domicile face à l'OM.

loading

Avec la deuxième défense de Ligue 1 autour de son impeccable gardien Mike Maignan et un vrai potentiel offensif symbolisé par Nicolas Pépé (4 buts) et l'ancien Stéphanois Jonathan Bamba (3 buts), le LOSC est donc tout à fait capable d'ennuyer un Bordeaux qui, après sa victoire à Guingamp, n'a pas le droit de rechuter.

La palette des choix s'est élargie

Avec une seule victoire à la maison, 2-1 face à Monaco, les Girondins sont en effet en retard sur leur tableau de marche. Mais la prestation au Roudourou a eu un double mérite. Elle a relancé une dynamique mais aussi des joueurs qui vont pouvoir intégrer une rotation jusqu'ici très limitée. 

Pour ses débuts en Ligue 1, Andreas Cornelius a été intéressant et offre une alternative à  Jimmy Briand. Même chose pour Yann Karamoh, qui a débloqué son compteur, et qui va pouvoir relayer Samuel Kalu ou Français Kamano sur les côtés. Idem pour le Brésilien Otavio, très en vue à son poste de sentinelle.

La composition du onze de départ aligné par le duo Ricardo - Bedouet sera à ce titre riche d'informations même si, au delà des choix, l'objectif reste de gagner des matches pour revenir au plus vite dans la bonne partie du classement.

Programme et résultats de la 7ème journée

loading

Le classement de la Ligue 1

loading
Publicité
Logo France Bleu