Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Foot - Ligue 1 : les Girondins de Bordeaux rejoints sur le fil par l'OM (1-1)

dimanche 19 novembre 2017 à 22:54 Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde

Mis sur orbite par un but rapide de De Préville, Bordeaux a longtemps contenu un Marseille bien fade. Jusqu'à ces arrêts de jeu qui ont vu Sanson offrir une égalisation inespérée aux Marseillais.

Nicolas De Préville a débloqué son compteur sous le maillot girondin.
Nicolas De Préville a débloqué son compteur sous le maillot girondin. © Maxppp - Maxppp

Dans un Matmut Atlantique bien rempli et chauffé par le magnifique tifo des Ultramarines à l'occasion de leur trentième anniversaire, Bordeaux attaque pied au plancher. Muette depuis 313 minutes, l'équipe girondine va trouver l'ouverture après 120 secondes de jeu.

Suite à une mauvaise passe d'Anguissa, De Préville s'approche et trompe Mandanda d'une superbe frappe enroulée (1-0, 2ème). Il aura fallu neuf matches à l'ancien joueur du LOSC pour débloquer son compteur.

Ce but rassure les Girondins qui font preuve de beaucoup de détermination à l’image de ce tacle de Toulalan sur Payet parti en contre. Bordeaux est même tout près de doubler la mise quand Kamano trouve Sankharé à la réception de son centre. Mais le ballon passe au dessus.

Marseille stérile... presque jusqu'au bout

Sankharé qui aurait pu également bénéficier d'un penalty suite à un contact avec Rami, contact qui laisse l'arbitre Benoît Millot impassible. A la pause, Bordeaux mène logiquement face à un OM qui a la possession (70%) mais qui n'arrive pas à se montrer dangereux.

Malgré l'entrée de Lopez à la place de Payet, Marseille n'arrive pas à accélérer. C'est même Bordeaux qui se créé la première occasion de la deuxième période, une frappe lourde de Sankharé dégagée par les poings de Mandanda.

La suite n'apportera rien aux débats si ce n'est une succession de cartons jaunes, la défense girondine n'ayant aucun mal à endiguer les assauts maladroits d'un OM sans tranchant ni inspiration. A l'image de Mitroglou qui manque la balle d'égalisation dans les arrêts de jeu.

Mais sur un dernier coup franc repoussé par la défense girondine, Sanson permettait contre toute attente à Marseille de ne pas rentrer bredouille de Gironde (1-1, 94ème). Et laisser Bordeaux avec ses regrets et son amertume. L'arbitrage de Benoît Millot a d'ailleurs provoqué une colère froide de Nicolas De Tavernost, président du directoire de M6, actionnaire principal des Girondins.

Nicolas De Tavernost est allé dire à Benoît Millot ce qu'il avait pensé de son arbitrage. - Radio France
Nicolas De Tavernost est allé dire à Benoît Millot ce qu'il avait pensé de son arbitrage. © Radio France - Arnaud Carré

Nicolas De Tavernost : "Je n'ai pas l'habitude de critiquer l'arbitrage mais trop c'est trop"