Football

Foot - Ligue 1 : Khazri à Bordeaux "pour franchir un palier"

Par Clément Carpentier, France Bleu Gironde mercredi 2 juillet 2014 à 15:12

Whabi Khazri entouré de Willy Sagnol et Jean-Louis Triaud
Whabi Khazri entouré de Willy Sagnol et Jean-Louis Triaud © Radio France

Le milieu de terrain franco-tunisien Whabi Khazri est officiellement un nouveau joueur des Girondins. Il a signé un contrat de 4 ans. A 23 ans, l'ancien joueur de Bastia veut passer un cap dans un club aux ambitions européennes.

Que ressentez-vous au moment de rejoindre les Girondins de Bordeaux ?

Je suis très content car je franchis un palier, une étape. Je viens d'un club (Bastia) à qui je dois beaucoup, qui m'a formé et où j'ai passé 9 années exceptionnelles. Bordeaux est un club d'une autre envergure qui a d'autres ambitions. J'espère pouvoir franchir ce cap et viser très haut.

Pas d'appréhension à l'idée de quitter la Corse ?

Non du tout, au contraire même ! Je pense que c'était le bon moment pour partir. Je vais découvrir un nouveau club, un nouvel entraîneur. J'espère que je vais vite m'intégrer. C'est à moi de faire le premier pas pour pouvoir bien me sentir et montrer tout ce que je sais faire rapidement.

Pourquoi avoir choisi Bordeaux alors que vous aviez d'autres propositions ?

Parce que le projet m'a tout de suite fait envie et puis c'est un club qui joue le haut de tableau. Je pense que c'est le bon club pour moi.

Whabi Khazri lors de sa présentation à la presse  - Radio France
Whabi Khazri lors de sa présentation à la presse © Radio France

Le challenge de vous imposer dans un grand club français, ça ne vous fait pas peur ?

Non pas du tout. J'ai beaucoup d'ambitions et je ne me fixe pas de limites. C'est un super challenge. L'objectif pour moi c'est qu'on soit et que je sois à la hauteur de ce défi dans les prochains mois.

Avez-vous une préférence pour un poste au milieu de terrain ?

Non j'aime jouer partout et je n'ai aucune préférence. Je peux jouer à n'importe quel poste du milieu et de l'attaque, ça ne me pose aucun problème. Je suis ouvert et je me mettrais où le coach décidera de me mettre sur le terrain.

Vous êtes souvent pointé du doigt pour votre inconstance, il est là le palier à franchir ?

C'est vrai que j'ai eu des saisons où j'ai été bon pendant une certaine période et j'ai eu des périodes un peu plus creuses. La régularité, c'est ce que l'on demande à tous les joueurs de haut niveau donc j'espère travailler sur ce domaine et être plus régulier cette saison. Il faut que j'apporte sur la durée et pas que sur du court terme.

"C'est un super challenge, j'espère être à la hauteur"