Football

FOOT - Ligue 1 : Les Girondins de Bordeaux battent Caen dans les dernières secondes (1-2)

Par Xavier Ridon, France Bleu Gironde samedi 7 mars 2015 à 23:03

Diego Rolan, attaquant des Girondins de Bordeaux
Diego Rolan, attaquant des Girondins de Bordeaux © Radio France

Victoire à l'arrachée pour les Girondins de Bordeaux ce samedi soir. Lors de la 28è journée de Ligue 1, les footballeurs de Willy Sagnol affrontaient l'équipe en forme en 2015 : Caen. Les Marine et Blancs l'ont emporté 2 buts à 1. Mais ça n'a pas été une mince affaire.

Devant un stade d'Ornano plein comme un oeuf, accueillant plus de 20000 spectateurs, les Girondins de Bordeaux jouaient en supériorité numérique dès la demi-heure de jeu. Le mauvais geste de Nangis sur Khazri est directement sanctionné. Le Caennais est expulsé . Pour autant, la vitesse de Caen pose quelques soucis à la défense girondine.

Ouverture du score difficile

A la mi-temps, Willy Sagnol choisit de gonfler son attaque en faisant entrer Isaac Kiese Thelin et Abdou Traoré en lieu et place de Maxime Poundjé et de Lamine Sané. Les Girondins de Bordeaux ne trouvent pourtant pas la faille face à un Rémy Vercoutre impeccable et des frappes qui souvent ne sont pas cadrées.

Il faut attendre la 68è minute pour que Diego Rolan débloque le compteur . L'attaquant ouvre la marque pour les Girondins de Bordeaux. Il coupe au premier poteau un centre de Nicolas Maurice-Belay et bat le portier du Stade Malherbe de Caen.

Tensions en fin de match

Seulement la joie est de courte durée pour les Marines et Blancs. Quatre minutes plus tard (72è), c'est l'égalisation . Sur corner, Sloan Privat saute, devance Nicolas Pallois et égalise avec une tête qui crucifie Cédric Carasso. Le match nul se profile pour des Girondins qui se sentent flouer par le sort d'un match qu'ils ont résolument dominé.

Mais dans le temps additionnel (92è), Denis Appiah, défenseur de Caen commet une erreur de main dans la surface de réparation. Le pénalty est sifflé instantanément . Diego Rolan l'inscrit sans soucis, en trompant Rémy Vercoutre. La fin de match est tendue et Willy Sagnol a un échange vif et houleux avec l'entraineur caennais Patrice Garande.

Comme prévu le Girondin prêté à Caen, Emiliano Sala n'a joué cette rencontre. C'est depuis les tribunes du Stade Michel-d'Ornano qu'il a assisté au match.

"On doit être beaucoup plus mature si on veut continuer à avancer"

Partager sur :