Football

Foot - Ligue 1 : les Girondins de Bordeaux contiennent Nice (0-0)

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde jeudi 22 décembre 2016 à 1:21

Le Brésilien Malcom à la lutte avec Le Marchand, le capitaine niçois
Le Brésilien Malcom à la lutte avec Le Marchand, le capitaine niçois © Maxppp - MaxPPP

Bordeaux a en partie enrayé sa mauvaise spirale en décrochant le partage des points face au leader du championnat. Dans un match où chacun a eu sa chance et où Nice a fini à neuf, les Bordelais se sont peut-être trouvé des raisons d'espérer pour l'année prochaine.

Pour la deuxième fois seulement cette saison, Nice n'a pas marqué. La faute à la fatigue d'un dixième match en 31 jours, à quelques maladresses notamment d'Alassane Plea, la faute aussi à une équipe bordelaise qui a montré beaucoup d'application et de concentration, ce qui a été loin d'être son quotidien depuis le début du championnat. Comme si la peur lui avait servi de moteur.

Jocelyn Gourvennec : "Satisfait de ce visage là, plus digne des Girondins de Bordeaux"

Privés de ballon, les Girondins ont défendu ensemble et tenté leur chance en contre. Quatre jours après avoir pris l'eau à Montpellier, ils ont réussi à fournir un match cohérent et ont manqué d'un poil d'efficacité pour battre une deuxième fois en huit jours après leur exploit en coupe de la Ligue.

Le leader perd ses nerfs

Bordeaux a même fini plus fort que son adversaire, a bousculé la meilleure défense du championnat et poussé les Niçois dans leurs retranchements à l'image des mouvements d'humeur de Mario Balotelli et Younes Belhanda, expulsés en fin de rencontre.

Diego Rolan s'est créé la meilleure occasion bordelaise sur une talonnade qui a trouvé le poteau - Maxppp
Diego Rolan s'est créé la meilleure occasion bordelaise sur une talonnade qui a trouvé le poteau © Maxppp - MaxPPP

Si ce point ne les fait pas beaucoup avancer les joueurs de Jocelyn Gourvennec, il leur permet de partir en vacances sur une note positive. Car il faudra des ressources en 2017 pour accélérer.

Jocelyn Gourvennec : "Je m'étais fixé la barre des trente points"

Dixième du classement, Bordeaux a laissé partir le bon wagon. Trop irrégulière, l'équipe a déjà abandonné quinze points à domicile. C'est d'abord là qu'elle va devoir tenter de faire son retard. En s'appuyant sur l'état d'esprit et l'agressivité affiché face au leader. Et sans doute sur un mercato que le club a intérêt à ne pas rater.