Football

Foot - Ligue 1 : les Girondins de Bordeaux évitent de justesse le piège lensois (2-1)

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde dimanche 5 avril 2015 à 18:15

Nicolas Maurice-Belay (ici face à Toulouse) a délivré Chaban-Delmas dans les arrêts de jeu.
Nicolas Maurice-Belay (ici face à Toulouse) a délivré Chaban-Delmas dans les arrêts de jeu. © Radio France

Brouillons et approximatifs, les Bordelais ont arraché un court succès dans le temps additionnel. L'Europe est toujours d'actualité. Pour le RC Lens, le précipice est proche.

Les Girondins continuent de jouer au yo-yo avec le coeur de leurs supporters pour décrocher un succès indispensable dans la course à l'Europe.

Après avoir cru à la victoire sur un but de Mariano à dix minutes de la fin, après s'être arraché les cheveux sur l'égalisation de Chavarria, le public a enfin pu exulter quand Maurice-Belay a ajusté Riou dans les arrêts de jeu .

Nicolas Maurice-Belay : "J'espère que ce but va me donner plus de confiance"

Cette action construite et bien conclue est une contre publicité pour un match qui a parfois atteint des sommets de médiocrité technique . L'absence du trio Plasil/Chantôme/Khazri s'est cruellement fait sentir et Bordeaux, comme il l'a déjà fait cette saison, s'en est sorti à la hargne, au physique et à l'envie. Des qualités qui suffisent pour exister en Ligue 1 aujourd'hui.

L'OM déjà dans les têtes

Cette victoire, aussi étriquée que précieuse, permet aux Girondins de rester au contact des Européens à la sixième place, à deux longueurs de Saint-Etienne et à trois points de Monaco, avant de défier Marseille dimanche dans un match où ils devront montrer plus de maîtrise pour espérer quelque chose.

En revanche, le RC Lens a peut-être dit adieu à la Ligue 1 . Sa vaillance risque fort de ne pas suffire à l'image de ce match qui a été le symbole d'une saison qui ressemble à un calvaire.

Antoine Kombouaré sait que les jours du RC Lens en Ligue 1 sont comptés. - Radio France
Antoine Kombouaré sait que les jours du RC Lens en Ligue 1 sont comptés. © Radio France

Antoine Kombouaré : "Je me demande comment on a pu perdre ce p... de match"

Cette défaite, la 18ème de la saison , scotche les Sang et Or à la dernière place, neuf points derrière Lorient leur futur adversaire.

 

Willy Sagnol : "Beaucoup de fierté d'être l'entraîneur de ce groupe là"