Football

Foot - Ligue 1 : Les Girondins de Bordeaux à Montpellier pour y croire encore

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde dimanche 16 mars 2014 à 7:00

Francis Gillot a tout intérêt à garder ses joueurs sous pression.
Francis Gillot a tout intérêt à garder ses joueurs sous pression. © Radio France

Tant que mathématiquement, il reste une chance d'aller chercher l'Europe, Bordeaux assure vouloir la jouer à fond. Même si dimanche (14h) à Montpellier, les Girondins abattent sans doute leur dernière carte.

Méthode Coué ou réel espoir ? On pensait les Girondins abattus après leur défaite à domicile concédée dans les arrêts de jeu dimanche dernier face à Lyon (1-2). Ils réaffirment aujourd'hui leur volonté d'aller chercher la cinquième place du championnat.

Les mathématiques leur donnent raison mais les joueurs de Francis Gillot ne présentent pas tous les gages de sécurité. C'est peu de le dire.

La dynamique n'est pas bonne avec deux défaites de rang (Sochaux et Lyon). Pire Bordeaux a perdu six des neuf rencontres de L1 qu'il a disputé en 2014 et n'a toujours pas pris le moindre point à l'extérieur depuis le début de l'année.

Sprinter en boitant, pas évident

Pour ne rien arranger, Francis Gillot est toujours confronté à de gros soucis d'effectif en attaque. Cheick Diabaté est revenu avant de se blesser à nouveau, Guillaume Hoarau n'a pas encore le rendement d'un attaquant de L1, Jussiê et Diego Rolan ont repris face à Lyon et sont toujours en manque de rythme.

Dans ces conditions, Bordeaux va devoir faire bloc dans un sprint final qu'il aborde en claudiquant .

A l'aller, Grégory Sertic avait inscrit un but superbe. - Aucun(e)
A l'aller, Grégory Sertic avait inscrit un but superbe.

Grégory Sertic : "C'est peut-être un leurre mais on peut espérer"

Certains parlent de gâchis pour une équipe qui avait viré en quatrième position à mi-parcours, d'autres estiment qu'elle est à sa place. Alors Bordeaux est-il taillé pour l'Europe ? Il n'a jamais été aussi près de le savoir.

Montpellier / Girondins de Bordeaux, c'est à suivre en LiveTweet et sur francebleu.fr dimanche à partir de 14h.

Francis Gillot : "Il reste un quart du championat à jouer"